Accueil Actu Régions Hainaut

Grève au Tec Hainaut: à quoi s'attendre pour les jours à venir?

Le mouvement de grève du personnel du Tec Hainaut ne se prolongera pas samedi, a indiqué Pascal Bailly, permanent CGSLB vendredi en milieu d'après-midi. Selon lui, direction et syndicats travailleront ensemble dans les prochaines semaines pour tenter de trouver des solutions.

Le mouvement de ce vendredi fait suite à une agression survenue contre un chauffeur jeudi matin à la gare de Mons. Ce n'est pas la première du genre: depuis le début de l'année, le personnel du Tec Hainaut a été plusieurs fois la cible d'agressions.

Après le renforcement des contrôles par les contrôleurs du Tec et la mise en place d'opérations conjointes avec la police, les syndicats demandent l'engagement de nouveaux contrôleurs ainsi que des solutions pour répondre à la problématique de l'absentéisme au sein du personnel.

"Dans ce dossier, syndicats et directions ne sont pas opposés", a indiqué le permanent du syndicat libéral.

Vendredi matin, le mouvement a eu d'importantes répercussions. Dans la région de Mons-Borinage, moins de 10% des voyages ont été assurés. Dans la région du Centre, entre 20 et 25% de ceux-ci ont été assurés. Dans la région du Hainaut occidental, enfin, plus ou moins 70% de ceux-ci l'ont été.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Honteux en plein période d'examens !!!!!!!

  • Honteux en plein période d'examens !!!!!!!

  • Il n'y a pas de solution (du moins de solution légale). L'éducation n'existe plus, tout le monde se croit tout permis et personne ne supporte plus aucune remarque, même justifiée.

    roger rabbit
     Répondre