Accueil Actu Vos témoignages

Michel se fait voler son vélo, la police le retrouve en un quart d’heure: "Je considère ça comme un coup de chance"

C’est un petit miracle pour Michel qui nous a contacté via le bouton orange Alertez-Nous. Ce Liégeois s’est fait voler son vélo en plein centre de la Cité ardente. Les policiers, rapidement avertis du délit, ont su le retrouver en un temps record : un quart d’heure, montre en main. Comment ont-ils fait ? 

 

 

 

Michel utilise son vélo quotidiennement et y tient comme à la prunelle de ses yeux. Dernièrement, alors qu'il allait boire un café, sa bicyclette a été dérobée. "Je l’ai garée et bloquée en pensant être en totale sécurité", raconte-t-il. Ce n’était malheureusement pas le cas…

C'est presque incroyable

Se rendant compte de la disparition de son bien, Michel s'empare de son téléphone et compose le 101. Alors que tout espoir semble perdu, la police retrouve le vélo et le lui remet. "J’en faisais déjà mon deuil. (…). Je ne pensais vraiment pas qu’il y allait avoir une suite favorable", confie-t-il, soulagé. "Je considère ça comme un coup de chance. (…) Ça a très bien fonctionné, c’est presque incroyable. C'est formidable".

"La réactivité est très importante"

Dans la mésaventure de Michel, la rapidité est la clef du succès. "La victime a été très réactive et a directement contacté nos services par téléphone. Ça a permis de vérifier nos caméras sur le lieu du vol", explique ainsi Kim Alexandre, inspectrice principale de la zone de police de Liège. Le voleur ainsi que le vélo ont été intercepté en un temps record grâce à la vidéo-surveillance et à la vigilance des patrouilles.

"La réactivité est très importante", souligne-t-elle. "Nous avons un réseau de caméras qui est très étendu, nous pouvons donc voir beaucoup de choses dans beaucoup d’endroits. Dénoncer rapidement les faits est important pour que nous puissions mettre en place une enquête rapide et efficace"

Le nombre de vols en baisse

Si l'incident que Michel a vécu se termine bien, ce genre de dénouement n’en reste pas moins très rare. Les vélos dérobés sont retrouvés en moyenne dans seulement 10% des cas. 

Actuellement, les vols de vélos sont en légère baisse : à Liège, par exemple, 566 cas ont été recensés en 2022 contre 354 pour 2023. Le plus compliqué, souligne la police de Liège, n’est pas de localiser les biens dérobés, mais de les restituer aux propriétaires.

Edition numérique des abonnés
La police a retrouvé le vélo de Michel un quart d'heure après le signalement de vol ©RTLinfo

Originalité

La plupart des vélos récupérés par la police ne peuvent pas être remis "parce qu’ils n’ont pas de signes distinctifs", affirme Kim Alexandre. "Il y a un maillon manquant entre les faits et les vélos qui sont retrouvés. Un vélo qui est peu reconnaissable et qui n’a pas de signe distinctif ne pourra jamais vous être restitué, on ne pourra jamais prouver que c’est le vôtre".

C’est pourquoi la police conseille de les rendre uniques. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous : le graver avec votre numéro de registre national (ainsi, un lien clair et direct est établi entre vous et le vélo) ou l’utilisation d’application de tracing telle que Mybike. "Ces techniques de prévention sont des mesures de dissuasion pour les voleurs, tout comme ne pas le stationner n’importe comment et n’importe où, l’attacher correctement et, pourquoi pas, à proximité d’une caméra", précise la porte-parole de la police de Liège. 

"C'est un frein à la mobilité"

Outre ces bonnes pratiques, la sécurité des vélos dans l'espace public passe aussi par des parkings sécurisés situés à proximité des transports en commun et des lieux de travail. "Le fait qu’ils soient sécurisés est un élément primordial parce qu’on se rend compte que les gens qui se font voler leur vélo n’en rachètent pas par la suite", rappelle Laurence Lewall, directrice du Gracq ASBL. "Beaucoup de personne n’ont pas la possibilité de stationner leur vélo, ce qui est un frein à la mobilité".

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Voilà qui plaide pour la multiplication des caméras de surveillance.

    roger rabbit
     Répondre