En ce moment
 
 

Proximus promet une certaine forme de 5G dès demain dans 30 communes: voici la carte

Proximus promet une certaine forme de 5G dès demain dans 30 communes: voici la carte
5G, proximus

L"opérateur promet de lancer dès ce mercredi la 5G, ce qui est une surprise en Belgique car rien n'est prêt au niveau légal. 30 communes serait couverte à travers le pays, a annonce mardi l'opérateur dans le cadre de la présentation de sa nouvelle stratégie d'entreprise à l'horizon 2022. L'entreprise va également accélérer fortement son programme de déploiement de la fibre. Explications.

L'opérateur historique Proximus avait prévu depuis longtemps une importante conférence de presse, ce mardi 31 mars, pour faire de grandes annonces quant à son avenir, après une restructuration promettant un "virage vers le digital" accentué.

A cause du coronavirus, il a dû se résoudre à la faire en ligne uniquement, et à dévoiler à l'avance quelques points cruciaux, pour attirer les yeux et les oreilles du grand public.

Un grand public qui sera (peut-être) heureux d'apprendre que la stratégie de Proximus se base en partie sur "le meilleur réseau Gigabit (internet ultrarapide) de Belgique" en accélérant fortement le déploiement de la fibre (modification du réseau câblé actuel) et de la 5G (internet mobile de nouvelle génération).

On le sait, cependant, la 5G n'est pas encore prête au niveau administratif, pour des raisons politiques. Dès lors, Proximus va déployer dans une premier temps une version "light", utilisant les bandes de fréquences qu'elle détient actuellement, sur les antennes existantes et dans le respect des normes d'exposition aux champs électromagnétiques en vigueur.

Voici la carte des zones où la "5G" sera disponible (on remarque que des grandes villes comme Bruxelles, Anvers, Gand et Liège en sont privées actuellement): 

carte

Pour une recherche précise, rendez-vous sur cette page du site de Proximus. 

Aucune nouvelle antenne...

Donc on le répète: aucun spectre (bande de fréquence dédiée) n'a encore été mis aux enchères pour la 5G, aucune nouvelle norme de rayonnement n'a été fixée et l'opérateur n'a pas installé de nouvelles antennes. Mais, avec l'infrastructure existante, il prétend pouvoir offrir la 5G à des vitesses allant jusqu'à 30% au-dessus de la 4,5G. Ça semble donc assez loin des vitesses de pointe (1.000 Mbps) promises par la nouvelle norme. "Mais cela continuera à évoluer. Cela ne remplace pas la nécessité d'un déploiement du spectre", glisse-t-on chez Proximus.

L'opérateur a signé un contrat avec un nouveau venu en Belgique au niveau des smartphones: Oppo, qui a présenté récemment le Find X2 Pro, un appareil haut de gamme bientôt disponible d'une valeur dépassant les 1.000 euros. Il serait, d'après Proximus, "le tout premier appareil compatible 5G sur le marché belge", sans doute parce qu'il sera configuré pour tirer le meilleur parti des antennes 4G existantes et afficher '5G'… Notez qu'il faudra un abonnement spécifique: Mobilus 5G (50€ par mois), qui se dit complètement illimité à tous les niveaux (sans plafond mensuel). 

Proximus va aussi accélérer fortement son programme de déploiement de la fibre. Il vise désormais à raccorder 800.000 foyers additionnels par rapport à son plan initial d'ici 2025, et même 1 million d'ici 2026. Ce qui permettra d'avoir un total de 2,4 millions de foyers disposant de cette technologie d'ici 2025, au lieu de 2030.

 

 

 

Vos commentaires