Juste avant son départ, Theo Francken a expulsé vers le Maroc l'assassin de Kitty, jeune policière: il est pourtant né en Belgique

Hassan Iasir est l'un des assassins de la jeune policière Kitty Van Nieuwenhuysen en 2007. Il purge actuellement une peine de 30 ans de prison prononcée en 2011.

Le 9 décembre dernier, Théo Francken, un jour avant que la N-VA ne quitte le gouvernement, a signé un acte d'expulsion à l'encontre de Iasir, un homme d'origine marocaine qui a un très lourd casier judiciaire. Il est pourtant né en Belgique, et y a vécu toute sa vie.

Francken est alors toujours Secrétaire d'Etat à l'asile et à la migration. D'après l'avocat de Iasir, cet acte est lié à la campagne électorale de la N-VA. "Cette décision prise in extremis me parait intervenir à des fins politiques", a déclaré Fabian Lauvaux dans le RTL info 13h ce vendredi. Il juge que ce n'est "pas du tout admissible, surréaliste".

L'acte d'expulsion, contre lequel l'avocat a fait appel, se base sur les "nombreuses formes de délinquance" de Iasir.

Nadège Pouossi, avocate pénaliste et spécialiste en droit des étrangers, le confirme: "C'est une prérogative du secrétaire d'Etat à la migration: il peut décider de prendre un ordre de quitter le territoire pour une personne qui est un danger pour la sécurité ou l'ordre public. Et ça se motive par les condamnations dont la personne écope en Belgique".

Vos commentaires