En ce moment
 

La condamnation de cet homme pour un commentaire sur Facebook va en faire réfléchir plus d'un

La condamnation de cet homme pour un commentaire sur Facebook va en faire réfléchir plus d'un
Image d'illustration

Un homme qui avait posté une réaction raciste sur Facebook après la mort d'un jeune Belge d'origine turque dans un attentat commis à Istanbul, a été condamné à six mois de prison ferme et une amende de 4.000 euros, a indiqué le centre pour l'égalité des chances Unia qui s'était constitué partie civile.

La mort du Belgo-turc est survenue dans la nuit du Nouvel an, le 1er janvier 2017, lors de l'attaque contre la boîte de nuit Reina qui a fait 39 morts. Plusieurs commentaires racistes étaient alors apparus sur le réseau social, comme "un Turc de moins", "ce n'était pas un Belge" ou "encore beaucoup d'autres à venir on espère".

Le commentaire que le prévenu a posté n'a pas été précisé mais, selon Unia, celui-ci s'était déjà rendu coupable de telles déclarations. "Ce jugement rappelle à chaque utilisateur Facebook qu'il n'y a pas de différence entre la haine raciste quotidienne en rue et les commentaires systématiquement racistes sur les réseaux sociaux. Les deux sont interdits", a martelé Unia.

La condamnation était nécessaire, a ajouté la directrice du centre interfédéral Els Keytsman. "Ce qui sévit sur les médias sociaux, les gens y font face dans la vraie vie. C'est pourquoi nous devons arrêter la haine en ligne. Beaucoup de surfeurs pensent qu'ils peuvent tout se permettre. Ce n'est pas le cas. L'incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination est interdite en rue et ne peut pas avoir lieu sur internet non plus."

Vos commentaires