En ce moment
 
 

France, Allemagne et USA boycottent la Conférence de l'ONU contre le racisme pour cause d'antisémitisme: que va y faire la Belgique?

France, Allemagne et USA boycottent la Conférence de l'ONU contre le racisme pour cause d'antisémitisme: que va y faire la Belgique?
 
 

Le président de la N-VA, Bart De Wever, et le parlementaire Michael Freilich appellent lundi la Belgique à boycotter la Conférence mondiale contre le racisme, organisée par l'ONU le 22 septembre à New York et qui baigne dans une atmosphère d'antisémitisme.

L'événement marquera le 20e anniversaire de la Conférence mondiale contre le racisme (WCAR), qui a eu lieu à Durban, en Afrique du Sud, en 2001. Cette première édition ainsi que les suivantes ont, au fil des ans, "été détournées par les pays arabes et les ONG d'extrême gauche et ont ainsi dégénéré en un festival de haine contre les Juifs et Israël", affirment MM. De Wever et Freilich, assurant que des pamphlets antisémites y étaient exposés.

"Des dizaines de pays occidentaux ont déjà indiqué qu'ils ne participeraient pas à cette conférence qui est 'pour' le racisme plutôt que contre lui", a déclaré M. Freilich. "La Belgique est ainsi devenue une île dans notre région au milieu de nos voisins allemands, néerlandais, britanniques et français, qui ont tous déclaré explicitement qu'ils boycotteraient la conférence. En dehors de l'Europe, nos alliés les plus importants, dont les États-Unis, le Canada et l'Australie, ont fait de même. Qu'attend ce gouvernement?".

Aux côtés des deux représentants N-VA, le président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB), Yohan Benizri, ajoute: "Nous connaissons et respectons la forte position multilatérale de la Belgique et ses engagements diplomatiques. Il ne s'agit pas de les remettre en question, mais de se rendre compte que l'insistance à participer à cette mascarade est devenue intenable. L'erreur est humaine, mais persister dedans est diabolique. L'honneur de notre pays est en jeu et sa crédibilité dans la lutte contre l'antisémitisme a déjà été fortement entamée ces dernières années."


 




 

Vos commentaires