En ce moment
 

L'étonnant motif invoqué par les militaires aspirants qui abandonnent leur formation: ils seraient en manque de réseaux sociaux

  • Une jeune recrue sur trois ne termine pas sa formation militaire

  • Près d

 

En 2017, près d'un aspirant militaire sur trois a échoué aux tests d'entrée pour devenir militaire.

Sur 4.372 candidats, près de 1.700 ont été recalés lors des épreuves de sélection pour intégrer l'armée, soit 30% des postulants.

Pour quelles raisons?

Le motif principal est d'ordre médical. Les candidats avant d'être formés, doivent passer des tests physiques et sportifs mais l'armée veut aussi contrôler leur état de santé et certains problèmes médicaux entraînent une incapacité définitive. C'est le cas pour la perte auditive, les pieds plats, le diabète ou encore l'usage de drogue.

La majorité des postulants,ces dernières années, ont été recalés principalement à cause de leur poids: trop faible ou trop élevé ... Mais aussi, selon la DH, pour une dentition mal soignée. Ces problèmes sont plutôt considérés comme temporaires. Une fois réglés, la Défense leur laisse la possibilité de repasser le test une seconde fois.

 

Un tiers des jeunes recrues ne terminent pas leur formation...

Pour une raison plutôt inattendue, les formations sont parfois abandonnées.Lorsqu'ils expliquent pourquoi ils souhaitent quitter l'armée, la raison principale invoquée est le fait qu'ils seraient en manque de réseaux sociaux. Pendant un exercice ou une formation, les jeunes recrues doivent être déconnectées et pour certains, c'est devenu mission impossible.

Mais heureusement ce n'est pas la seule raison: l'éloignement à la famille et la difficulté de vivre en communauté sont aussi des motifs de départ.

Vos commentaires