En ce moment
 

Septembre, la saison des divorces? Les avocats plus sollicités après les "vacances de la dernière chance"

Il n'y a pas de statistiques mais le phénomène est constaté par plusieurs cabinets d'avocats. Le changement de rythme des congés est parfois synonyme de bilans et de prises de décision. Avocats, médiateurs sont beaucoup plus sollicités pendant ce mois après "les vacances de la dernière chance".

Aux Etats-Unis, une sociologue américaine a démontré le même phénomène en épluchant les dossiers de l'Etat de Washington, de 2001 à 2015. Pics de divorces en mars et août, après les vacances de fin d'année et les grandes vacances.

Le phénomène se constate aussi à la fin de l'année scolaire, les parents attendent que leurs enfants terminent leurs examens pour lancer les procédures.


"Malheureusement, 9 fois sur 10, ça ne fonctionne pas"

"C'est quelque chose que l'on observe depuis près de 20 ans. Les gens se disent 'On va peut-être pas mettre fin à notre vie commune comme ça'. Donc ils essaient les vacances pour voir s'il n'y a pas une petite flamme qui peut reprendre et sauver le couple. Malheureusement, 9 fois sur 10, ça ne fonctionne pas. Ils prennent rendez-vous et donc pour le moment, le carnet de rendez-vous déborde un peu", constate Maître Ingrid Capelle, avocate spécialisée dans le droit de la famille à Namur, au micro de Céline Praile pour Bel RTL.

Une situation également constatée par Valérie Claeys, médiatrice familiale agréée en région bruxelloise. "Quand on se retrouve face à l’autre pendant les vacances, on se rend compte que l’on a peut-être plus rien en commun, ce n'est pas évident et il y a des décisions à prendre", relate-t-elle. 

Vos commentaires