En ce moment
 
 

"Le Collectif contre l'islamophobie" dissous en France se reforme en Belgique: le ministre de la Justice réagit

 
 

En octobre dernier le ministre de l'Intérieur français Gérald Darmanin a annoncé la dissolution du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), soupçonné d'abriter des personnes radicalisées. La décision est intervenue peu de temps après l'assassinat du professeur Samuel Paty. L'association semble se reconstituer en Belgique sous le nom d'Agir, défendre contre le racisme et l’islamophobie – CCIE (Collectif contre l’islamophobie en Europe). Pourrait-elle à son tour être dissoute chez nous ? 

"Nos services de sécurité suivent de très près ce type de dossiers", indique le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne invité de Fabrice Grosfilley ce mardi. "La mise hors de la loi d'une organisation n'est pas prévue en Belgique parce que c'est une trop grande atteinte à la liberté d'association. Mais s'il y a des individus extrémistes, on peut toujours faire des actions contre eux", ajoute-t-il avant de faire le parallèle avec l'organisation Sharia4Belgium. L'association n'a jamais été dissoute mais "on a pu condamner quand même 30 personnes de cette organisation", précise le ministre.

Coronavirus en Belgique: où en est l'épidémie ce mardi 16 février ?


 

Vos commentaires