En ce moment
 
 

L'UCLouvain et Kaneka Eurogentec s'associent pour doper l'innovation des biomédicaments

 
 

(Belga) L'UCLouvain, l'entreprise japonaise Kaneka et sa filiale wallonne Eurogentec viennent de conclure un partenariat pour booster l'innovation autour des biomédicaments, annonce jeudi l'université louvaniste. Ces traitements s'avèrent plus efficaces pour lutter notamment contre le cancer, le diabète ou les maladies infectieuses.

L'intérêt d'une telle collaboration ? Unir, pour une durée de 3 ans (prolongeable), l'expertise du laboratoire de Jean-François Collet, chercheur à l'Institut de Duve de l'UCLouvain (spécialisé dans les travaux sur les bactéries) et le savoir-faire industriel de Kaneka Eurogentec, dans la production de biomédicaments, ces nouveaux médicaments 2.0 fabriqués non plus à partir de molécules chimiques mais issus du vivant. "Les scientifiques reprogramment en laboratoire des organismes tels que la levure ou des bactéries pour qu'ils produisent plus et mieux des protéines humaines à usage médical", explique l'université, "l'insuline est aujourd'hui, ainsi, produite à partir de cellules de levure", illustre-t-elle. Le partenariat entre la société de biotechnologie Kaneka Eurogentec et l'UCLouvain pourrait également s'avérer bénéfique dans la lutte contre le Covid-19. "Si on parvient à trouver des super souches bactériennes, capables d'optimiser la production d'ADN, elles pourraient être utilisées dans la fabrication d'un vaccin contre le coronavirus par exemple", s'enthousiasme Jean-François Collet. Un tiers des biomédicaments sont aujourd'hui produits par des cellules bactériennes. Kaneka a consenti un investissement de plusieurs millions pour ce projet. (Belga)




 

Vos commentaires