En ce moment
 
 

Famille retenue dans une ferme aux Pays-Bas: le suspect, Josef B., aurait été membre d'une secte

Famille retenue dans une ferme aux Pays-Bas: le suspect, Josef B., aurait été membre d'une secte

Un juge néerlandais a ordonné jeudi le maintien en détention pour deux semaines supplémentaires d'un Autrichien. Il est soupçonné d'avoir retenu contre leur gré dans une ferme les membres d'une famille néerlandaise, certains médias avançant qu'il était membre d'une "secte".

L'homme de 58 ans, identifié par les médias comme Josef B., a été arrêté mardi après que la police eut découvert la veille une famille de sept personnes dans "une petite pièce fermée" au sein d'une bâtisse à Ruinerwold, un village de la province de Drenthe (nord). Ils y auraient vécu reclus depuis 2010 pour y "attendre la fin des temps".

Les autorités ont été alertées par un des fils de la famille, âgé d'environ 25 ans, qui s'est rendu dimanche soir dans un bar du village dans un état "confus".

La police, qui avait d'abord indiqué que la famille séquestrée était composée de six membres, a par la suite clarifié ce chiffre, indiquant qu'il s'agissait d'un père et de ses six enfants, tous adultes.

Le suspect autrichien a comparu jeudi devant un juge d'instruction, qui a décidé de prolonger sa détention de 14 jours au moins. Le juge décidera à une date ultérieure d'inculper ou non le suspect.


L'Eglise de l'Unification

Selon la chaîne de télévision locale RTV Drenthe, Josef B., locataire de la ferme, est un ancien membre de l'Eglise de l'Unification, organisation religieuse controversée également appelée secte Moon, née en Corée du Sud.

Son frère Franz B., qui réside en Autriche, a déclaré au journal autrichien Kronen Zeitung que Josef B. "était dans une secte", sans en préciser le nom. D'après le quotidien, le suspect a eu des jumelles avec une Japonaise, aujourd'hui adultes.
 
Le père de famille séquestré était quant à lui un membre de la branche néerlandaise de la secte Moon dans les années 1980, a déclaré Wim Koetsier, porte-parole de l'organisation, désormais appelée Fédération pour la paix universelle (UPF), auprès de l'agence de presse néerlandaise ANP.

M. Koetsier "suspecte fortement" le père d'avoir créé son propre groupe "avec quelqu'un d'autre", a rapporté l'ANP. Il affirme cependant que Josef B. "n'a jamais été un membre".

Josef B., menuisier de formation, a vécu seul en Autriche jusqu'en 2010 avant de gagner les Pays-Bas, où il vivait dans un village voisin de Ruinerwold, selon les médias.

Vos commentaires