En ce moment
 
 

Grand Baromètre en Flandre: retour en force du Vlaams Belang, la N-VA toujours dominante

ELECTIONS 2019

À une semaine des élections, notre sondage politique montre que l'extrême droite flamande, laissée quasi pour morte lors du scrutin 2014, effectue un retour en force. Avec une N-VA qui reste largement dominante, on devrait donc avoir une Flandre plus que jamais à droite le dimanche 26 mai au soir.

Le Grand Baromètres RTL - Le Soir, dernier sondage politique avant les élections réalisé par Ipsos, prédit un important événement aux élections fédérales en Flandre: les séparatistes deviendraient la première force politique. Si la N-VA (nationalistes flamands) continue à dominer largement le paysage politique flamand avec 28,1% d'intentions de vote, devant le CD&V (chrétiens démocrates flamands), on trouve juste derrière le parti d'extrême droite Vlaams Belang, avec 14,8% d'intentions de vote. Quasi mort (seulement 5,8%) aux élections de 2014, le Vlaams Belang revient au premier plan, devenant la 3e formation politique, devant les libéraux flamands (Open VLD), Groen et les socialistes flamands (sp.a).


Comment comprendre le retour en force éventuel du Vlaams Belang?

Bien des éléments sont à prendre en compte pour analyser ce retour en force du parti d'extrême droite. Parmi eux, le contexte: le moment où les répondants ont été questionnés correspond à la mort de Julie Van Espen, tuée à Anvers. L'émoi suscité par la disparition de la jeune fille et la révélation des failles du système judiciaire, a pu faire en sorte que certains électeurs choisissent de se tourner vers des partis affichant un programme particulièrement strict en termes de traitement des criminels.

Par ailleurs, une partie des électeurs séparatistes a peut-être été déçue de l'action de Theo Francken, Zuhal Demir et Jan Jambon au gouvernement fédéral, jugée à leurs yeux, insuffisamment musclée. Par ailleurs, des ex-Vlaams Belang veulent peut-être retourner à leurs premiers amours, qui leur assurent une ligne politique plus dure et sévère sur différents thèmes.

RÉSULTATS (entre parenthèses, le résultat au sondage précédent, en février)
 

Pourcentage d'indécis: 15%

N-VA 28,1 (27,4)
CD&V 17,1 (15)
Vlaams Belang 14,8 (11,1)
Groen (écologistes) 12,1 (15,6)
Open Vld (libéraux) 11,2 (12,7)
sp.a (socialistes) 11 (11)
PVDA (pendant flamand du PTB) 4,7 (4,9)
Autre 1 (2,3)

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 943 personnes sur les 1003 personnes interrogées en Flandre (94%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 6% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +/-3,2.


TOP 3 des personnalités

 
Une nouvelle venue dans le podium des personnalités politiques préférées en Flandre. C'est la ministre de l'Enseignement CD&V Hilde Crevits qui se présente sur la seconde marche du podium. Bart De Wever reste au sommet. Theo Francken, 3e, recule d'une place.

hilde-crevits

Vos commentaires