En ce moment
 

Fusillade et prise d'otage à Liège: deux policières et un passant tués, quatre blessés, le tireur abattu

Un tireur a semé la terreur dans le centre de Liège ce mardi matin à 10h30. Il a tué deux policières et un jeune homme passant par là dans une voiture, avant de prendre en otage une femme de ménage dans une école, puis d'être abattu par le peloton anti-banditisme de la police de Liège. Quatre membres de ce peloton ont été blessés et ont été transférés dans divers hôpitaux de Liège. Le dossier a été pris en main par le parquet fédéral car les faits sont susceptibles d'être de nature terroriste. Les autorités indiquent que l'auteur, Benjamin H., sorti hier de la prison de Lantin ou Marche-en-Famenne, aurait été en contact avec des détenus radicalisés.

Une fusillade a eu lieu à Liège ce mardi matin. Deux policières, qui relevaient les horodateurs selon nos informations, ont été tuées, ainsi qu'un passant, passager d'une voiture. Le tireur, qui avait pris une femme de ménage en otage, a finalement été abattu par le PAB, le peloton anti-banditisme de la police.

On ne connait pas encore le mobile du tireur. Charles Michel nous a répondu que les éléments "n'étaient pas assez stables". Le dossier a cependant été repris par le parquet fédéral, compétent en matière de terrorisme. Il y aurait des éléments indiquant des liens avec le terrorisme, dont le témoignage de personnes présentes sur la scène ayant entendu le tueur crier "Allah Akbar" au moment de tirer sur le PAB.

Que s'est-il passé ?

Il était 10h30 mardi quand des coups de feu ont été entendus dans le centre-ville liégeois. S'en est suivi une panique générale. "Je suis avenue Rogier à Liège, tout le quartier est bloqué, et le boulevard Piercot. Il y a de la police partout et des gens qui courent", nous écrivait 'Corcy' via le bouton Alertez-nous, vers 10h45. "Coup de feu à Liège. Police armée partout sur le boulevard d'Avroy", d'après 'G'.

"Il se passe quelque chose à Liège... Je viens de voir passer 10 véhicules de police et des ambulances, 4 véhicules banalisés 4, véhicules du pab (peloton anti banditisme). Ils passent devant la média cité en direction du centre", nous avait écrit Jean-David.

Selon les premiers éléments d'enquête, l'individu porteur d'une arme blanche a d'abord "pris en filature" deux policières. Il les a agressées par l'arrière avec de multiples coups de couteau avant de leur voler leurs armes de service et de les achever avec. Il a ensuite fait feu sur un jeune homme de 22 ans passager d'une voiture qui passait par là. Il s'est ensuite dirigé vers le Lycée Léonie de Waha, situé sur le boulevard d'Avroy. Il y a pris en otage une femme de ménage et s'en est servie comme bouclier. Le PAB est alors entré dans l'école. Le tireur a blessé 4 membres de cette unité aux jambes avant d'être abattu. Parmi les 4 policiers blessés, l'un l'est grièvement. Un autre a, par contre, déjà pu quitter l'hôpital.


Qui est l'auteur ?

L’assaillant s’appelle Benjamin Herman, un Belge né en 1982. Connu pour des faits de délinquance, il venait de sortir de prison hier à l'occasion d'une permission de sortie. Il avait fréquenté des détenus radicalisés en prison. Il serait originaire de Rochefort. Plus de détails dans cet article.

Par ailleurs, selon de nombreux témoignages qui nous sont parvenus, il aurait commis un braquage dans la nuit à Rochefort avant d'exécuter son complice d'une balle dans la tête


Les élèves évacués et aidés

Les élèves de l'Athénée ont été rapidement mis en sécurité sous protection de la police. Lors du point presse, Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, a expliqué que les élèves de maternelle et primaire avaient été évacués à la Haute Ecole de la Province de Liège rue Beekman, et les élèves de secondaire vers l'école secondaire Sainte-Véronique. Tous les élèves seront encadrés par le centre psycho-médico-social, tout comme les collègues des policières abattues.

La Ville de Liège a mis les drapeaux en berne, un registre de condoléances sera ouvert demain dès 10h à l'hôtel de ville. Une minute de silence est prévue.

Il est demandé d'éviter la zone du boulevard d'Avroy pour faciliter le travail des services sur le terrain. Par ailleurs, de nombreuses lignes de bus sont déviées à la suite de l'interdiction de circulation sur le boulevard d'Avroy, indiquent les TEC. Les itinéraires des lignes concernées sont donc modifiés. Des informations peuvent être obtenues au numéro 04/361.94.44. 


 
 
 
 

tireur-liege

police-liege-11


 
 
 

police-liege

 police-liege-gros-plan


Vos commentaires