En ce moment
 

"Taisez-vous": gros CLASH entre vegans et bouchers dans Les Terriens du samedi (vidéo)

Thierry Ardisson a lancé le débat "Vegans vs. bouchers, la guerre est déclarée !" sur le plateau des "Terriens du samedi". Les deux camps, que tout oppose, se sont déchirés.

Samedi 6 octobre, de vegans et des bouchers étaient invités sur le plateau des "Terriens du samedi".Thierry Ardisson a laisse les deux camps s'exprimer lors du débat intitulé "Vegans vs. bouchers, la guerre est déclarée !". Il n'en fallait pas plus pour créer de grosses tensions. Pour rappel, cette année, plusieurs boucheries ont été attaquées à travers la France afin de défendre la cause animale.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Alexandra Blanc, présidente de "Vegan Impact" et Solveig Halloin, porte-parole de "Boucherie abolition" s'opposaient à Cédric Neveu, boucher dans l'Essonne et Etienne Gangneron, éleveur et vice-président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA).

"Quand on ouvre leur site, la première chose, c'est pour les legs (les dons), allez sur tel truc, c'est une histoire de pognon en fait", a lancé Etienne Gangneron critiquant le site internet de "Vegan Impact".

"Nous sommes bénévoles, on ne gagne pas un centime sur les dons", a répondu Alexandra Blanc, présidente du mouvement, ajoutant que les legs avaient pour but "d'aider l'association". Mais l'intervention de cette dernière s'est faite pendant que l'éleveur s'exprimait. Agacé d'avoir été interrompu par Alexandra Blanc, il lui a lancé : "Taisez-vous un peu qu'on puisse s'exprimer dans ce débat".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"Si vous voulez vous faire entendre, il faut parler moins fort, parce que vous criez et on ne vous écoute plus. Je comprends que vous soyez ulcérées, mais votre parole s'annule car on a plus envie de vous écouter", a rétorqué Laurent Baffie jouant au médiateur.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires