En ce moment
 

La géniale réponse d'Alexandra de Koh-Lanta à ceux qui jugent son physique: elle revendique "le droit d’être moche"

La géniale réponse d'Alexandra de Koh-Lanta à ceux qui jugent son physique: elle revendique
©Instagram Alexandra Koh-Lanta
 
Koh-Lanta
 

Alexandra est l'une des candidates phare de Koh-Lanta, les 4 terres. Elle démontré une grande logique sur certaines épreuves et a su montrer la place importante qu'elle tenait dans son équipe.

Mais tous les candidats de l'aventure le savent : en signant pour cette émission, ils deviennent rapidement célèbres et font face à des avis, pas toujours très nuancés. Certains se sont même permis de juger son apparence physique. Ce à quoi elle a répondu avec beaucoup d'intelligence, lors d'une interview pour Gossip Room.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"Difficile de croire que c’est la même personne", "Ce n’est pas la même que sur Koh-Lanta" ont écrit des abonnés sous ses photos. La différence est plutôt logique étant donné que dans cette aventure, elle ne dispose d'aucun produit de soin ou même d'hygiène tandis que dans la réalité, Alexandra aime se maquiller ou porter des tenues sexy.

 "Mon apparence sur le camp et mon apparence sur Instagram me correspondent, sont à mon image, a-t-elle rétorqué. Oui, je ne suis pas apprêtée sur le camp, mais je suis coiffée, maquillée et propre sur Instagram. Je ne comprends pas la polémique autour de ça. J’estime avoir le droit d’être moche sur Koh-Lanta, belle sur Instagram ou inversement. Je m’en fous complètement. Et je tiens à préciser également que je n’ai pas fait Koh-Lanta pour faire un concours de beauté."

La jeune femme a du tempérament et parvient à prendre les critiques avec du recul. "Ça va, je m’attendais à pire, concède-t-elle. Je pense qu’il faut avoir une certaine dose d’autodérision pour supporter les montages et les blagues. Ça peut être assez dur pour certaines personnes".  

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires