Accueil Sport Football Diables Rouges

"Jouer au foot pendant quelques saisons encore": l'avenir, les blessures et l'Euro, de passage en Belgique, Kevin De Bruyne se confie

Ce mercredi premier novembre, Kevin De Bruyne était à Gand pour le Treble Trophy Tour. La présentation des quatre trophées, après l'ajout de la Supercoupe, que son équipe, Manchester City a remportés la saison dernière est passée par les quatre coins du monde avant de faire escale dans la ville natale du prodige belge.

À cette occasion, le numéro 17 du club mancunien a répondu aux questions de Geert De Vlieger, un ancien gardien de but de Manchester City, désormais présentateur chez PlaySports. Au cours de cette interview, il a raconté avoir profité de son passage en Belgique pour se rendre sur la pelouse du KVV Dronge, son "tout premier club": "Il y avait un tournoi qui était en cours, c'était le chaos total", dit-il amusé.

Actuellement éloigné des terrains à cause d'une blessure aux ischiojambiers, Kevin De Bruyne a aussi fait un point sur son état de santé en se comparant à… une voiture qui doit rentrer au garage: "Tout a commencé contre le Bayern Munich. J’avais des petites déchirures dans le bas des ischios. En concertation avec le club, je suis parvenu à tenir le coup jusqu’à la finale de la Ligue des champions (…) Ma rééducation s’était bien passée, mais contre Burnley, tout a déchiré au centre de mon muscle. Les chirurgiens étaient unanimes: il fallait une opération, une intervention inhabituelle à cet endroit (…) Visiblement, mes ischios ressemblaient à un vieux torchon de papier mouillé, tellement ils étaient usés. C’est normal, après avoir joué plus de 700 matchs et après parfois avoir pris des risques. C’est comme une voiture qui doit rentrer au garage après autant de kilomètres." Il explique aussi qu'il est "impossible" de dire quand il sera de retour.

Si on ne sait pas encore quand il va rechausser les crampons, le Diable Rouge compte bien être présent à l'Euro l'année prochaine et pourquoi pas, aller chercher un titre avec la Belgique: "On a tout gagné avec City et ce serait beau de gagner un trophée avec les Diables, mais ce ne sera pas facile", lance-t-il. Quant à la fin de sa carrière, il n'y pense pas encore, au contraire: "Le côté positif de mon indisponibilité est que j’ai le temps de convaincre ma femme du fait que j’aimerais encore jouer au foot pendant quelques saisons. À force d’être plus souvent à la maison, elle s’y habituait", conclut-il amusé. Une bonne nouvelle pour Domenico Tedesco.

À la une

Sélectionné pour vous