Accueil Actu Belgique Politique

Après ses propos racistes, Conner Rousseau a rencontré la communauté Rom: "Ses excuses ont paru sincères"

La rencontre mercredi entre le président de Vooruit Conner Rousseau et des représentants de la communauté Rom s'est déroulée de manière "sereine", a assuré Dina Sudorgina, de l'organisation LEVL, qui a joué le rôle de facilitatrice pour la tenue de cette rencontre.

"Conner Rousseau a une nouvelle fois présenté ses excuses et reconnu qu'il avait commis une erreur", a commenté Mme Sudorgina à l'issue de l'entretien. "Ses excuses ont paru sincères".  

Cette rencontre entre le président des socialistes flamands et la communauté Rom survient après la polémique sur ses propos racistes tenus alors qu'il était ivre le mois dernier. Les représentants roms ont répété mercredi que les propos de M. Rousseau étaient insultants, violents et racistes. L'échange a porté sur l'impact de pareilles déclarations pour les Roms, mais aussi sur l'effet qu'elles peuvent avoir sur la société dans son ensemble.  

Mercredi matin, on apprenait par la presse flamande que l'ASBL Kham, qui œuvre à l'intégration des Roms, avait déposé une plainte contre le président de Vooruit pour ses propos incitants les policiers à utiliser leurs matraques contre les Roms dans sa commune de Saint-Nicolas (Flandre orientale).  

Unia, l'ancien centre interfédéral pour l'égalité des chances, s'est lui aussi saisi de l'affaire. Celui-ci entend notamment vérifier si ces propos tombent sous le coup de la loi Moureaux contre le racisme. Selon l'association LEVL, quelque 30.000 Roms seraient établis en Belgique.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Les excuses ne sont jamais inutiles.

  • Les excuses de Conner Rousseau sont purement inutiles car nous savons très bien que en tant qu'élu celui ci a une certaine conduite a tenir et si il n'en est pas capable alors qu'il démissionne !

    Charles Poulain
     Répondre