Accueil Actu Belgique Politique

Comment obtenir la prime pellet? Et où en sont les chèques mazout? Les réponses du ministre Pierre-Yves Dermagne

Pierre-Yves Dermagne était l'invité RTL INFO de 7H50 sur Bel RTL ce vendredi matin. Interrogé par Antonio Solimando, le vice-Premier ministre et ministre de l’Economie et du Travail s'est notamment exprimé sur les primes pellet et mazout.

Antonio Solimando: La fameuse prime pellet, ça va se passer comment finalement pour l'obtenir?

Pierre-Yves Dermagne: Ce sera sur le modèle du chèque mazout, de la prime mazout, avec une demande à introduire au niveau du SPF Économie. Soit en version papier, soit idéalement en version électronique, parce que c'est là que le traitement se fait de manière la plus rapide. Il faudra produire une facture de livraison de pellet, soit en palette via camion, soit en vrac, et on pourra obtenir ces 250 euros.

Antonio Solimando: Tous les gens qui réellement se chauffent au pellet pourront en bénéficier? Parce qu'il y a eu des craintes par rapport à ça sur le mode d'achat du pellet, qui a posé problème au début de l'annonce de cette mesure. Vous pouvez garantir que tous les gens qui se chauffent au pellet pourront bénéficier de cette prime?

Pierre-Yves Dermagne: Ce qui a été décidé par le gouvernement, c'est que tous les gens qui se chauffent principalement au pellet pourront bénéficier de cette prime, pour autant qu'ils puissent présenter une facture de livraison à domicile de ces pellets.

Antonio Solimando: Et les nouveaux chèques mazout, ça c'est pour quand?

Pierre-Yves Dermagne: Les chèques mazout, on est à plus ou moins 650.000 demandes qui ont été introduites, sur un million de ménages ou de familles en Belgique qui se chauffent encore au mazout. On est avec un traitement de quasiment 1.800 dossiers de demandes traitées par jour par le SPF Économie. Les primes sont versées quasiment quotidiennement avec, je le répète, 225 euros dans un premier temps et 300 euros dans un deuxième temps.

Antonio Solimando: La dernière prime, la prime gaz et électricité de 200 euros, elle a été jugée discriminatoire par le Conseil d'État hier. Ça veut dire quoi, ça veut dire qu'elle va être annulée?

Pierre-Yves Dermagne: Non non. Il y a une remarque du Conseil d'État par rapport à la motivation du choix qui a été posé par le gouvernement. On va bien entendu répondre au Conseil d'État pour faire en sorte que la prime soit effectivement versée, que la réduction sur facture, que ce paquet de base, ce tarif classe moyenne puisse effectivement être versé.

À la une

Sélectionné pour vous