Accueil Actu Belgique Société

Bracelets électroniques sabotés: une nouvelle génération devrait entrer en service

6.500. C'est le nombre de personnes qui se sont vues apposer un bracelet électronique à la cheville depuis le début de l'année. C'est 1.400 de plus que l'année dernière à la même période. Parmi ces personnes, 228, soit 3,5% des condamnés ont déjà saboté le dispositif permettant une détention à domicile. Généralement en le découpant, annoncent nos confrères de Het Laatste Nieuws.

Une nouvelle génération de bracelets entrera probablement en service en mars. Ils seront alors dotés d'un fil supplémentaire en fibre de verre afin de pouvoir détecter immédiatement une découpe.

À la une

Sélectionné pour vous