Accueil Actu

La manifestation "légale" des gilets jaunes à Bruxelles n'aura pas lieu vendredi, mais il y aura "des rassemblements"

Gary, qui gère un groupe Facebook rassemblant une dizaine de gilets jaunes, était à l'origine de l'organisation d'une manifestation légale à Bruxelles ce vendredi. Il a cependant annoncé lundi soir sur Facebook qu'il se rétractait, car elle était trop compliquée à organiser. Mais ça ne signifie pas pour autant que notre capitale sera épargnée par le mouvement de grogne sociale...

Une manifestation "légale" (organisée, encadrée) de gilets jaunes devait se tenir à Bruxelles ce vendredi 30 novembre. Après une rencontre entre les autorités communales et l'organisateur, la manifestation avait été autorisée. Mais revirement de situation lundi soir: Gary Ducran, une personne qui gère un groupe Facebook rassemblant "une dizaine de gilets jaunes", se rétracte. Via une vidéo publiée sur son compte Facebook, il affirme que cette manifestation est "annulée". 

"On avait prévu, mon groupe et moi, de faire la manifestation. Elle est annulée. Simplement parce que les gilets jaunes, c'est un mouvement du peuple. Donc c'est le peuple qui doit prendre la parole. Moi je n'ai pas pris la parole en tant que gilet jaune. Peut-être que les médias ont défendu mes propos mais je ne suis pas le porte-parole des gilets jaunes. Je suis juste un citoyen. Avec mon groupe, on a voulu créer une manifestation légale. Le problème c'est qu'à côté de ça, il y avait une manifestation illégale qui était prévue à Bruxelles et ça créé pas mal de polémiques. Ça créé des tensions, il risque d'y avoir beaucoup de débordements ce jour-là", explique Gary Ducran. 


"On s'est rendu compte qu'on avait pas eu une concertation assez grande"

Selon lui, l'une des principales raisons de cette annulation serait d'ordre organisationnel. "On nous impose d'avoir un service d'ordre d'une personne pour 50 manifestants. Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais on est incapable de savoir le nombre. Il peut y voir 100 personnes, 100, 100.000. On ne sait pas. On a décidé de reporter la manifestation avec date ultérieure. C'est la première raison. On s'est aussi rendu compte avec mon groupe qu'on avait pas eu une concertation assez grande (...)", indique-t-il. 

Le gilet jaune annonce vouloir constituer un groupe plus "solide" en demandant l'aide de "juristes" et "de gens qui s'y connaissent en politique". La porte-parole de la police de Bruxelles Capitale-Ixelles Ilse Van de Keere nous a indiqué mardi matin qu'elle était au courant de l'annulation.

Des rassemblements auront bien lieu

Gary Ducran nous a contacté mardi matin pour apporter quelques précisions. "C'est la manifestation légale qui est annulée, mais il y aura de rassemblements. En fait, les infos (concernant des rassemblements de gilets jaunes belges à Bruxelles le 30 novembre, NDLR) tournaient déjà sur Facebook bien avant" que Gary tente de mettre en place une manifestation officielle...

Plusieurs gilets jaunes nous ont confirmé via le bouton orange Alertez-nous, mardi matin, que rien n'avait changé pour eux, et qu'ils comptaient bien se rendre à Bruxelles vendredi. "Arrêtez de dire que la manif de vendredi est annulée, elle se déroulera bien, mais pas comme les autorités le veulent, donc pas en cortège ni sous leur gouverne", d'après Mika. "Le rassemblement aura lieu", confirme un autre gilet jaune.

Tout se fera donc, comme d'habitude depuis le début du mouvement de grogne sociale, de manière désorganisée, décentralisée. Des groupes Facebook rassemblant des gilets jaunes (actifs ou passifs...).

À la une

Sélectionné pour vous