Accueil Actu Monde Europe

Cinq soldats ukrainiens condamnés à des peines de prison par les séparatistes prorusses

Les séparatistes prorusses de l'est de l'Ukraine ont condamné lundi à de lourdes peines de prison cinq militaires ukrainiens accusés d'exactions sur des civils, a annoncé le Comité d'enquête russe.

Servant dans le régiment Azov qui s'est illustré dans la défense de la ville de Marioupol en 2022, Andrey Klementovitch, Ivan Melnikovitch et Artur Sivitsky ont été reconnus coupables d'avoir blessé des civils, selon un communiqué.

Ils ont été condamnés à des peines de vingt ans de prison dans une colonie pénitentiaire pour "traitement cruel envers des civils" et "tentative du meurtre en groupe de plusieurs personnes fondé sur la haine idéologique".

Ces hommes ont été capturés pendant l'offensive russe en Ukraine dans les rangs du régiment Azov, notamment composé de nationalistes ukrainiens et considéré comme une organisation terroriste par Moscou.

Ils avaient "reçu l'ordre d'empêcher l'évacuation vers la Russie" des populations et de "tuer les personnes soupçonnées d'aider" les séparatistes, selon le Comité d'enquête russe.

Ce dernier a publié sur son site internet une vidéo où l'on voit les trois militaires menottés écouter le verdict derrière les barreaux sur le banc des accusés, avant de quitter la salle.

Ces peines ont été prononcées par la "cour suprême" de la République populaire de Donetsk (DNR, dans l'Est de l'Ukraine), contrôlée par Moscou qui en a revendiqué l'an dernier l'annexion, non reconnue par la communauté internationale.

Un militaire ukrainien, Bogdan Smaga, a aussi été condamné à dix-sept ans de prison pour des exactions sur des civils près de la ville de Lougansk (est), selon le Comité d'enquête russe.

Et un autre soldat, Igor Lemechev, a reçu vingt ans de prison pour la mort d'un civil lors du bombardement d'une localité voisine.

À lire aussi

Sélectionné pour vous