Accueil Actu Monde Europe

"À partir de 2029, il n'y en aura plus": voici la mesure radicale de Barcelone contre le surtourisme

Barcelone veut mettre fin aux locations de vacances d'ici 2029. 

La ville espagnole de Barcelone veut mettre fin aux locations d'habitations de vacances d'ici la fin 2028, a annoncé vendredi son maire Jaume Collboni. Cette mesure radicale vise à mettre un terme à la pénurie de logements que subit la cité catalane et répondre aux riverains qui dénoncent depuis des années le tourisme de masse dans la région."Tous les appartements qui sont aujourd'hui légalement loués aux touristes seront à terme, disponibles pour les habitants de la métropole", a affirmé le maire Collboni. "À partir de 2029, il n'y aura plus de logements de vacances dans la ville comme nous pouvons les connaître aujourd'hui."    

Cette mesure marque un vrai tournant. 

Au total, au moins 10.000 logements devraient revenir sur le marché locatif ou à la vente. Le maire affirme qu'en dix ans, les prix de location des logements à Barcelone ont crû de 70 % et des prix de vente de 40 %. "Nous ne pouvons pas accepter que les jeunes qui quittent leurs parents soient aussi obligés de quitter Barcelone", a affirmé l'élu socialiste. "Résoudre les problèmes prend du temps. Mais cette mesure marque un vrai tournant."    

Les régions de Barcelone, Majorque et des îles Canaries ont connu dernièrement d'importantes manifestations contre le tourisme de masse. Les riverains affirment que le trop grand nombre de touristes pèse non seulement sur les prix de l'immobilier, mais met également en danger l'environnement et les infrastructures.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Il est plus qu'urgent que de telles mesures soient prise et cela partout là où le tourisme "de masse" se révèle être plus "un gros parasite" qu'autre chose... Le ras-le-bol et l'écœurement des habitants de ces régions touchées chaque année par ces surfréquentations invivables est plus que compréhensible..!!!

    Gérard G
     Répondre