Accueil Actu Monde France

Obsèques de Françoise Hardy : un dernier adieu émouvant avec la présence de nombreuses personnalités

Le temps des adieux: les proches et des centaines d'admirateurs de Françoise Hardy ont pleuré jeudi au cimetière du Père-Lachaise à Paris l'icône de la chanson, décédée à 80 ans.

Jacques Dutronc, l'époux de Françoise Hardy dont elle était séparée depuis des années, et leur fils Thomas Dutronc étaient entourés de la famille artistique de la chanteuse, qui n'a pas voulu de cérémonie religieuse.

Toute une génération de la chanson française était là: Julien Clerc, Laurent Voulzy, Dave, ainsi que Sheila et Salvatore Adamo, particulièrement applaudis à leur entrée sous la coupole du crématorium Père-Lachaise. Ainsi que le réalisateur François Ozon, qui a utilisé plusieurs de ses chansons dans ses films, et le fidèle Etienne Daho. Nicolas et Carla Sarkozy ont aussi fait le déplacement, tout comme la ministre de la Culture Rachida Dati et Brigitte Macron, qui a été huée, a constaté un journaliste de l'AFP.

Une cérémonie dans l'intimité

La cérémonie d'une demi-heure s'est déroulée dans l'intimité. Les plus grands titres de la chanteuse résonnaient sur le parvis, où s'étaient massées des centaines d'admirateurs, murmurant les paroles de ces tubes qui ont bercé bien plus que leur adolescence, les yeux rougis. "Et si je m'en vais avant toi", "Le temps de l'amour", "Tant de belles choses", ont été diffusés.

C'est sur "Message personnel" ("si tu crois un jour que tu m'aimes...") que le cercueil en bois clair a ensuite quitté les lieux. "Elle a marqué notre vie, des années 1960 à aujourd'hui", a déclaré à l'AFP Jean-Charles, un retraité parisien de 70 ans, vêtu d'un bérêt basque, dans la foule des admirateurs. "Avec ses textes, on pouvait prendre le temps de se poser et de vivre". "Elle représente toute ma jeunesse, c'était une personnalité discrète, loin du buzz, une très belle femme par rapport aux bimbos d'aujourd'hui", dit Houria, une Parisienne de 71 ans.Annie, elle, n'était pas née en 1962 lors de la sortie de "Tous les garçons et les filles", mais est venue rendre hommage à celle qui lui rappelle sa mère. "Je suis venue aussi pour toute la famille Dutronc", ajoute cette fonctionnaire, qui travaille de nuit et a fait le détour avant de prendre son poste. 

Inhumée en Corse ?

C'est Thomas Dutronc qui a annoncé le décès de l'idole des yéyé, le 11 juin au soir sur les réseaux sociaux. Sous une photo de lui et sa mère, il a écrit un sobre "Maman est partie". Deux jours plus tard, il est remonté sur scène lors d'un concert dans le Pas-de-Calais.

La chanteuse avait émis le souhait d'être inhumée en Corse, plus précisément à Monticello, où vit Jacques Dutronc. Toutefois, aucune demande d'inhumation d'urne sur une propriété privée n'a été reçue, a indiqué jeudi la préfecture de Haute-Corse, interrogée par l'AFP.

Françoise Hardy menait depuis de longues années un combat contre la maladie. Le cancer était apparu dans sa vie dès 2004, prenant plusieurs formes et lui faisant vivre un calvaire. L'artiste confiait ainsi à Paris Match en 2023 qu'elle voulait "partir bientôt et de façon rapide, sans de trop grosses épreuves". Elle s'était aussi prononcée pour le droit à mourir dans la dignité. L'artiste, à la mélancolie assumée, avait conquis le public anglo-saxon dans les années 1960, tapant dans l'oeil de Mick Jagger et Bob Dylan. Elle était aussi la seule Française dans le classement des 200 meilleurs chanteurs de tous les temps du magazine américain Rolling Stone en 2023.

Edition numérique des abonnés
Edition numérique des abonnés
Jacques et Thomas Dutronc sont arrivés au cimetière du Père Lachaise pour les obsèques de Françoise Hardy

 

Edition numérique des abonnés
Edition numérique des abonnés

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Une grande page de la chanson française s'est tournée mais l'artiste qu'était Françoise Hardy restera encore très longtemps dans le coeur et dans les oreilles de beaucoup, jeunes et moins jeunes...

    Gérard G
     Répondre
  • ... avec la présence de nombreuses personnalités ... On dirait à chaque fois "un baromètre" électoral...

    Gérard G
     Répondre