En ce moment
 
 

Le secteur du luxe se porte bien: "On a une clientèle qui souffre peut-être moins de la crise"

Le secteur du luxe se porte bien: "On a une clientèle qui souffre peut-être moins de la crise"
Pixabay
 
 

Voitures luxueuses, sacs et vêtements de grandes marques, bijoux,... le secteur du luxe ne connaît pas la crise. Contrairement à une grande partie de la population, les clients n'ont ici pas des fins de mois difficiles et continuent à acheter. Caroline Marneffe, gérante d'un magasin de sacs de luxe à Namur le constate : "Je pense que nous avons, heureusement, une clientèle qui souffre peut-être moins de la crise, qui a des finances, et qui ne ressent pas les fins de mois", explique-t-elle. Tout bénéfice pour les commerces spécialisés dans ce secteur.

L'année 2022 est qualifiée de "spectaculaire" pour le secteur du luxe. Au niveau mondial, le secteur a enregistré 1400 milliards d'euros de revenus. C'est 13% de plus que l'année dernière. Antoine Quevrain, est administrateur d'une concession automobile de voitures de luxe à Erpent, il voit cette croissance: "On constate une grosse évolution du marché luxueux. On garde notre clientèle fidèle, mais on gagne aussi de nouveaux clients qui sont prêts à mettre des sommes plus ou moins importantes".

Cette croissance a profité à 95% des marques de luxe. Les magasins que nous avons rencontrés confirment d'ailleurs cette tendance positive. Pour eux, en pleine crise énergétique et économique, il est d'autant plus important d'avoir des ventes qui se maintiennent (ou qui progressent). Selon les prédictions de la société d'investissements "Bain", cela devrait encore progresser dans les prochaines années.

Comment l'expliquer ? Les clients qui achètent des produits de luxe ne sont pas concernés par la crise. L'autre raison, c'est que le marché a fortement baissé pendant les années Covid. Aujourd'hui, les achats repartent donc à la hausse.


 

Vos commentaires