En ce moment
 
 

Muriel Targnion, bourgmestre et présidente de Publifin, nommée à un nouveau mandat RÉMUNÉRÉ chez Luminus: est-ce interpellant?

La bourgmestre de Verviers a été nommée au conseil d'administration de Luminus comme "conseillère". Une nomination qui pose question car Muriel Targnion est aussi la présidente de Publifin (qui s'appelle désormais Enodia).

Cette nouvelle nomination de Muriel Targnion chez Luminus amène la crainte de voir ressurgir d'anciennes pratiques... Des pratiques dénoncées il y a deux ans, en plein coeur de l'affaire Publifin.


Un poste d'abord supprimé

Publifin est actionnaire de Luminus, et à ce titre, il a des représentants au conseil d'administration. Deux administrateurs sont rémunérés pour ce travail.

Mais à côté de ces deux administrateurs, il y a deux ans, Luminus avait également attribué un poste de conseiller, sans droit de vote, à un dirigeant de Publifin. Un poste rémunéré à 30.000 euros par an.


"30.000 euros par an"

Ce poste est un peu obscur, selon Le Soir qui révèle l'affaire. Il avait été supprimé pendant la tempête politico-judiciaire autour de Publifin. Il vient donc d'être ré-introduit, il y a deux semaines, au profit de Muriel Targnion, présidente de Publifin.

La bourgmestre PS de Verviers n’a pas de réelle expérience dans le secteur de l'énergie. Sa rémunération de 30.000 euros annuelle n'est pas officielle, mais c'est le montant avancé par nos confrères du Soir.

En Wallonie, il est en principe interdit de payer ce genre de conseiller. Mais Luminus est à moitié détenue par un groupe français, et échappe donc à la tutelle de la région wallonne. Nous avons tenté ce matin de joindre sans succès Muriel Targnion.

Vos commentaires