Un nouveau voyage de la FGTB à Cuba fait polémique: "15.000€ pour 12 personnes", justifie le fils de Marc Goblet

Des délégués et collaborateurs de la FGTB se sont déplacés au bout du monde. Au programme: différentes visites et rencontres sur l'île de Cuba. Le tout financé par le syndicat.

C'est une information RTL: un nouveau séjour à Cuba a été organisé par le syndicat socialiste, la FGTB. Il fait suite à celui de 2015, qui avait déjà fait polémique.

Une dizaine de délégués et de collaborateurs ont fait le voyage, il y a quelques semaines. Officiellement, dans le cadre d’un projet de coopération avec le syndicat cubain.

Sur la page Facebook de la FGTB - Liège Huy Waremme qui est à l'origine du voyage, nous ne trouvons aucune trace du séjour qu’ils ont organisé en janvier de cette année. Contacté, l’attaché de presse ne souhaite pas qu’une interview soit réalisée mais on nous promet des précisions par mail.

Nous décidons néanmoins d’aller sur placer et c’est… Geoffrey Goblet, le fils de l’ancien secrétaire général, qui finit par nous recevoir.

Pour les former sur la sécurité et la santé sur les chantiers

Ce voyage à Cuba rentre dans un projet de coopération syndicale. "On a un projet de collaboration depuis 2005 avec le syndicat cubain de la construction, qui est fait avec la DGCD (coopération au développement). Il permet de former les syndicalistes cubains sur la santé et la sécurité, sur les chantiers de construction, et aux nouvelles lois sur la formation des salaires", a expliqué Geoffrey Goblet, président de la centrale générale FGTB - Liège Huy Waremme, et par ailleurs coordinateur du projet avec Cuba, dans le RTL info 13h.

Et pour cela 12 personnes, délégués et collaborateurs de la FGTB, se sont donc déplacées. Au programme: différentes visites et rencontres. Le tout financé par le syndicat. "15.000€ pour 12 personnes. 425€ le billet d'avion, à peu près 800€ par personne pour les hôtels et le trajet, car il y avait un bus et un guide qui nous accompagnaient".

"J'entends bien que Cuba peut avoir une image 'cocotier-plage', mais c'est un pays qui est dans la résistance depuis des années, il résiste à un embargo économique depuis très longtemps, il y a des travailleurs qui vivent dans des situations très difficiles, et des syndicats qui ont très difficile".

Le voyage est donc pleinement assumé par la centrale générale FGTB de Liège. A l’heure actuelle, aucun nouveau départ vers Cuba n’est organisé.

Vos commentaires