En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: voici les chiffres

 
CORONAVIRUS
 

"Globalement, nous avons l'impression que les vacances de Noël ont été bien gérées" par les Belges, a déclaré vendredi le porte-parole interfédéral Covid-19 Yves Van Laethem, lors du point presse du Centre de crise et de l'Institut de santé publique Sciensano.

"Durant ces vacances, beaucoup de personnes sont restées chez elles. Le 31 décembre et le 1er janvier, nous sommes restés à la maison à hauteur de 21 et 28% de plus que les autres années", a souligné Yves Van Laethem, sur base des données de mobilité de Google. Ces chiffres sont meilleurs que ceux de la France et des Pays-Bas, mais un peu moins bons que ceux du Royaume-Uni et de l'Allemagne. Il ressort par ailleurs que la mobilité a aussi été moindre pendant ces vacances de Noël que pendant les vacances de Toussaint.

Le nombre d'infections ne diminue pratiquement plus

Entre le 29 décembre et le 4 janvier, il y a eu en moyenne 1.664 nouvelles infections au coronavirus par jour, soit 2% de moins que durant la période de sept jours précédente, selon les données publiées vendredi matin par l'institut de santé publique Sciensano. 

"Le nombre d'infections ne diminue pratiquement plus, ou extrêmement peu. On pourrait même avoir éventuellement une petite augmentation du nombre de cas dans les jours qui viennent. Ceci est principalement lié au fait que le nombre de tests a été profondément modifié entre une période de vacances de Noël où peu de tests ont été pratiqués et maintenant un retour avec plus de tests pratiqués et entre autres, des tests sur les personnes qui reviennent de vacances", a indiqué le porte-parole pour la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem. Avant d'ajouter: "Si on s'intéresse au total des nouvelles contaminations, 5% d'entre elles sont dues aux voyageurs de retour de vacances. Durant la période de Noël, c'était 1 à 2%. C'était moins de 1% pendant les semaines qui ont précédé ces vacances". 


 


 

TAUX DE REPRODUCTION Rt

Entre le 1er et le 7 janvier, le taux de reproduction était de 0,908. Le Rt est le nombre de personnes qu'une personne peut contaminer. Il est calculé sur base des hospitalisations. Une épidémie devrait se poursuivre si le Rt a une valeur supérieure à '1' et diminuer si le Rt est inférieur à '1'.

TESTS

Plus de 27.500 tests ont été effectués quotidiennement durant la dernière période de sept jours (-5%), avec un taux de positivité de 6,7%. "3,9% des tests faits chez les voyageurs (de retour de zones rouges ndlr) sont positifs", a précisé Yves Van Laethem. 

HOSPITALISATIONS

Entre le 1er et le 7 janvier, on a compté 131 admissions en moyenne par jour (-21%). Jeudi, il y avait 2.016 (-3%) patients hospitalisés des suites du Covid-19 dans les hôpitaux belges, dont 382 aux soins intensifs. "Les hospitalisations et les décès continuent de diminuer. C'est un point favorable, tout spécialement si l'on se compare à ce qui se passe dans les pays qui nous entourent. Globalement, nous avons l'impression que les vacances de Noël ont été bien gérées par vous et que ce qu'il s'est passé n'a pour l'instant pas posé de problèmes", a commenté Yves Van Laethem lors de la conférence de presse tenue ce vendredi 8 janvier. 

Nombre d'admissions le 7 janvier : 152

Nombre de sorties le 7 janvier : 212

DÉCÈS

On compte 64 décès en moyenne par jour entre le 29 décembre et le 4 janvier, soit 14,5% de moins que durant la période de sept jours précédente.

 




 

Vos commentaires