En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: comment seront répartis les 500 millions d'euros d'aides pour l'Horeca?

 
 

Les différentes autorités du pays ont parlé vendredi d'une enveloppe de 500 millions d'euros pour venir en aide au secteur de l'Horeca. Alors, comment cette somme sera-t-elle répartie?

Des aides ont été promises au secteur Horeca pour l'aider à se maintenir à flot. Les autorités ont parlé vendredi soir d'une enveloppe de 500 millions d'euros. Comment cette somme sera-t-elle répartie? "Nous n'allons pas vous abandonner dans cette période extrêmement difficile", a déclaré Alexander De Croo après le comité de concertation.

Le gouvernement fédéral a prévu un plan de soutien. Le contenu exact de cette aide sera dévoilé lundi, mais des mesures ont déjà été annoncées. "Le doublement du droit passerelle mais aussi la prolongation du droit passerelle qui devait pour certains s'arrêter le 31 octobre", a indiqué David Clarinval, le ministre des Indépendants. "Il y aura aussi des mesures en termes d'exonération fiscale, mais aussi des mesures de prise en charge des congés de fin d'année." Ce sont donc les aides pour le fédéral.

Mais des aides, il y en aura aussi du côté des Régions.

A Bruxelles, on devrait s'aligner sur la prime déjà apportée aux bars fermés depuis le 8 octobre.  "Le gouvernement bruxellois a déjà décidé d'octroyer une aide forfaitaire de 3.000 euros à chaque établissement. Je ne doute pas que nous pourrons, la semaine prochaine, confirmer et étendre cette mesure à l'ensemble du secteur", assure Rudi Vervoort, le ministre-président.

La Flandre, elle, va prolonger les primes de compensation. "On ne va pas donner une prime fixe, mais une prime en fonction de la diminution du chiffre d'affaires. Une primer de 10% de leur chiffre d'affaires durant la période de référence en 2019", a expliqué Jan Jambon, le ministre-président flamand.

Une prime qui ne pourra pas dépasser les 22.500 euros.

Enfin, que fera la Wallonie? Le gouvernement s'est réuni en vidéoconférence ce samedi matin. Il n'y aura pas de décision ce week-end, il faudra probablement attendre la prochaine réunion prévue lundi. Mais une aide régionale sera apportée. "On ne peut pas laisser les responsables de ces secteurs sans qu'il n'y ait une aide publique. On va accompagner toute cette problématique avec des aides particulière", promet Elio Di Rupo, le ministre-président wallon.

Depuis le début de la crise, la Wallonie a déjà octroyé 508 millions d'euros à l'ensemble des entreprises impactées par la crise.




 

Vos commentaires