En ce moment
 
 

Plus de lits réservés au Covid: "Les hôpitaux les ont, le problème est de mettre le personnel autour"

Plus de lits réservés au Covid:
©BELGA
 
CORONAVIRUS
 

L'épidémie continue de progresser. Le nombre de contaminations dépasse la barre des 5.000 par jour en moyenne. Les hospitalisations augmentent également, avec 152 admissions par jour en moyenne. Actuellement 1.621 patients sont hospitalisés pour le Covid-19, dont 281 en soins intensifs. Autre chiffre : le taux de tests positifs frôle les 12 % à l'échelle du pays.

Tous les hôpitaux du pays passent donc en phase 1A du plan d'urgence ce mercredi. Ils doivent ainsi réserver 25 % de leurs lits en soins intensifs pour des malades du coronavirus, contre 15 % auparavant. À Bruxelles, certains hôpitaux sont déjà passés à la phase supérieure avec la moitié de lits pour les cas Covid.

"Les hôpitaux ont les lits, il faut le personnel autour"

Ce plan est d'abord un moyen d'assurer une répartition optimale des patients entre établissements. Mais pour Stéphane Dubois, directeur de l'hôpital Reine Astrid à Huy, le problème ne concerne pas uniquement le manque de lits mais surtout le besoin de plus de soignants. "Les capacités en lits physiques, je pense que les hôpitaux les ont. Mais la problématique est effectivement de mettre du personnel soignant autour de ces lits", assure-t-il.

Une situation qui aura forcément des répercussions sur les autres soins apportés, selon ce directeur d'hôpital. Il explique qu'un lit dans une unité Covid mobilise plus de personnel que dans une unité classique : "Qui dit patients Covid, dit plus de personnel nécessaire. S'il faut renforcer effectivement les unités de soins pour s'occuper des patients Covid, au bout d'un moment il faudra déprogrammer ou diminuer l'activité normale pour dégager du personnel pour s'occuper de ces patients".

 




 

Vos commentaires