En ce moment
 
 

"Je me suis même mise à genoux": Michel refuse les demandes en mariage de Sabrina, sa compagne depuis 30 ans

 
 

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le nombre de mariages diminue sans cesse dans notre pays. En revanche, les contrats de vie commune augmentent. Mais contrairement à ce que l’on croit souvent, ils n’offrent pas la même protection que le mariage, notamment si l’un des deux partenaires décède. Outre la peine, cela peut alors provoquer de véritables drames financiers.

Michel et Sabrina, habitants de Dour, vont célébrer leurs 30 ans d'amour en avril. Les parents de trois enfants ne sont pas mariés. "Ça me fait de l'urticaire", lance Michel, rien qu'en abordant le sujet sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche. "Après 30 ans, on vit le parfait amour. Je ne vois pas pourquoi passer à la commune. Je ne vois pas ce que ça peut m'apporter de plus".

Mais Sabrina ne voit pas les choses de la même façon. Elle, elle souhaiterait dire "oui" à son compagnon de façon officielle. "Moi, j'aimerais bien", confie-t-elle. "Je lui ai fait plusieurs fois des demandes. Je me suis mise à genoux, mais il refuse".

"Il faut se marier"

Suite au témoignage de Michel et Sabrina, Yves Stevens, professeur de Droit social à la KULeuven, a expliqué pourquoi il conseille à tous les couples de se marier. "Dans le droit belge, on ne connaît que le mariage pour recevoir une pension de survie ou une allocation de transition. Ça fait que les gens qui sont en cohabitation légale pensent très souvent que c'est la même chose, mais c'est faux", précise-t-il sur le plateau de l'émission.

Le professeur de Droit social explique que lorsqu'un partenaire décède, l'autre pense qu'il va toucher une pension de survie ou une allocation de transition (une forme de pension de survie pour ceux qui n'ont pas encore 48 ans et 6 mois) mais ils ne reçoivent rien. 

"La pension de survie et l'allocation de transition sont des montants importants. On parle de 1500 euros à 2000 euros, ce sont des montants beaucoup plus grands que les pensions de retraite. Tout le monde a droit à ça sauf ceux qui sont mariés avec un fonctionnaire, car dans le droit des pensions des fonctionnaires ça n'existe pas", ajoute Yves Stevens. 

Une affirmation contestée par Florent Mages, responsable communication du Service fédéral des Pensions. "La pension de survie et la pension de transition existent bien dans le régime des fonctionnaires, vous trouvez toutes les informations sur notre site https://www.sfpd.fgov.be/fr/deces", nous a-t-il écrit via le bouton orange Alertez-nous. 


 

Vos commentaires