En ce moment
 

"Il nous a laissé un tel héritage": le DJ Nicky Romero se livre sur son ami Avicii et l'anxiété qui touche sa profession (vidéo)

Olivier Pairoux a interrogé le DJ néerlandais Nicky Romero hier, à Tomorrowland. Il lui a demandé quelle a été sa réaction quand il a appris le décès d'Avicii, avec qui il a collaboré.

Le DJ Nicky Romero a enflammé la Main Stage de Tomorrowland, hier, lors du premier week-end du festival. Olivier Pairoux, en direct sur place pour Plug RTL, lui a posé quelques questions et a notamment demandé au DJ néerlandais quelle avait été sa réaction lorsqu'il a appris le décès du DJ suédois Avicii, avec qui il a collaboré (pour le tube "I Could Be The One", notamment). "C’est vraiment difficile de trouver les mots, mais si je devais dire quelque chose… Je m’en souviens, comme si c’était hier… J’étais assis dans le studio et un de mes amis, Jorik, est venu me dire : ‘Oh, tu dois regarder les informations, voir ce qui s’est passé’. Et j’ai vu ce qui s’était passé. J’ai cru que c’était faux, je n’y ai pas cru. Puis j’ai commencé à vraiment voir partout que c’était réel. Ça m’a pris un moment de réaliser ce qui s’était passé".

Nicky Romero était ému en évoquant son ami, qui selon lui, a levé le tabou sur un mal qui touche particulièrement cette profession. "Ce n’était pas qu’un grand musicien, Je pense qu’il était l’archétype du jeune homme qui devient super populaire, qui atteint le statut de popstar et qui aussi s’inquiétait pour sa santé, qui voyait les limites de sa propre santé. Ca résonnait beaucoup, parce que j’ai expérimenté des choses similaires et c’est pourquoi nous parlions autant, à propos de l’anxiété, de nos peurs".

Et il estime qu'il n'est pas le seul... "beaucoup de DJs pensent que ce n’est pas quelque chose dont on parle, et il a vraiment ouvert la voie. Beaucoup d’artistes se sont livrés sur comment ils se sentaient. J’espère juste que ce n’est pas juste maintenant, suite à son décès, et que c’est un sujet dont on pourra parler à tout moment".

"Il nous a laissé un tel héritage, de la super musique, des émotions, des souvenirs… Chaque fois que je joue, j’emmène ça avec moi et je suis reconnaissant".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires