En ce moment
 
 

Violents orages en Corse: 5 personnes décèdent dont une adolescente dans un camping

Violents orages en Corse: 5 personnes décèdent dont une adolescente dans un camping
 
 

Les violents orages qui frappent l'arc méditerranéen depuis mardi ont fait au moins 5 morts et une dizaine de blessés dont un grave dans un camping de Corse jeudi, provoquant également de nombreuses opérations de sauvetage en mer et "plusieurs blessés" sur la côte ouest de l'île.

Le bilan des violents orages en Corse s'est alourdi à cinq morts jeudi avec le décès d'un homme de 46 ans, un touriste français, à Calvi, victime de la chute d'un arbre sur son bungalow, a-t-on appris auprès de la préfecture de Haute-Corse.

En Corse-du-Sud, une adolescente de 13 ans et une femme de 72 ans sont également décédées, et 12 personnes ont été blessées, dont une en urgence absolue, avait auparavant indiqué la préfecture de Corse-du-Sud

"Une rafale exceptionnelle à 224 km/h vient d'être mesurée"

De nombreuses interventions ont également eu lieu en mer, notamment à Piana, Coggia, Cargèse et sur la plage ajaccienne du Ricanto, a également signalé la préfecture.
Par ailleurs, 45.000 clients sont privés de courant dans toute l'île, a annoncé EDF Corse.

La Corse avait été placée ce jeudi matin et jusqu'à 11h00 en vigilance orange par Météo-France, qui avait annoncé de "forts orages en cours sur la côte ouest avec de très fortes rafales". "Une rafale exceptionnelle à 224 km/h vient d'être mesurée à la station de Marignana (ndlr: à une trentaine de kilomètres de Sagone) sur une partie exposée de la côte ouest" de l'île, avait annoncé Météo France sur son compte Twitter à 08h30.

Des pluies soutenus dans le sud-est de la France

Mardi et mercredi, de forts orages accompagnés de pluies soutenues ont frappé le sud-est de la France, dont plusieurs départements avaient été placés en vigilance orange jusqu'à mercredi soir.

Les dégâts ont été limités, même si les quantités de pluie ont été importantes avec jusqu'à 123 millimètres enregistrés à Lauroux, un village à une soixantaine de kilomètres de Montpellier, selon Météo-France.

Un restaurant cerné par les eaux à Marseille 

A Marseille, les marins-pompiers, qui ont connu "un pic d'appels entre 21h30 et minuit", ont dû aider sept personnes qui ne parvenaient plus à sortir de leur véhicule dans l'est de la ville et ont également accompagné les clients d'un restaurant (70 personnes) cerné par les eaux, qui ne parvenaient pas à rentrer chez eux.

Personne toutefois n'était "en péril", ont-ils précisé à l'AFP. Selon le maire de Marseille Benoît Payan sur Twitter, il est tombé plus d'eau "en 24 heures que depuis le début de l'année".

La ville de Cassis a également connu un fort ruissellement sur son port, en présence de touristes, mais sans déplorer aucun blessé, selon les sapeurs-pompiers.

Dans le Gard et le Vaucluse, fortement touchés en soirée, les pluies n'ont généré que des interventions "banales" selon les secours.

Mercredi après-midi, la pluie et les grêlons avaient également frappé le nord de Saint-Etienne (Loire), provoquant des difficultés de circulation pour les voitures et les trains, avec plusieurs dizaines de centimètres d'eau ou de grêle accumulés dans certains secteurs.

Le sud de Lyon a également subi des inondations, notamment dans les communes de Feyzin, où se trouve la vallée de la chimie, et de Saint-Germain Laval.


 

Vos commentaires