En ce moment
 

A Bruxelles, la propreté des rues s'améliore mais des communes restent SALES (vidéo)

A Bruxelles, la propreté des rues s'améliore mais des communes restent SALES (vidéo)

Quelle est la propreté de nos villes? Telle est la question postée par Tests Achats dans sa nouvelle enquête rendue publique ce mardi. L'association a analysé la propreté de 44 villes belges. Entre améliorations et problèmes persistants, plusieurs enseignements peuvent être tirés de cette étude.

Les centres-villes de 44 villes belges ont été examinés. Selon l'association Test Achats, les rues se sont révélées plus propres que la précédente étude, réalisée 6 ans plus tôt.

Parmi les 44 communes, 18 d'entre elles ont obtenu un score élevé en propreté (contre 3 sur 40 en 2012). Test Achat constate une "prise de conscience croissante à la fois du citoyen et du gouvernement". Pourtant, quelques problèmes persistent. 

L'association souligne que des villes comme Schaerbeek, Molenbeek ou encore Anderlecht restent sales "malgré les efforts manifestes des services de propreté". "Les principaux problèmes constatés par les enquêteurs restent les graffitis, les poubelles publiques qui débordent, les logements vacants, les excréments d’animaux et le mobilier urbain vandalisé", note-t-elle.

L'organisation conclut son étude par une série de propositions. "Une solution peut être d’utiliser des incitants financiers pour orienter le comportement des gens", déclare l'organisation de consommateurs.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires