En ce moment
 

Nordine Ben Allal, l'ex-ennemi public n°1, a été libéré

Nordin Benallal, un braqueur multirécidiviste et Raoul P., ex-paracommando, tous deux soupçonnés de faits d'extorsion, ont été placés par la chambre des mises en accusation sous surveillance électronique, indique le parquet de Bruxelles vendredi, confirmant une information de La Dernière Heure. Ils avaient été placés sous mandat d'arrêt début juillet.

Nordin Benallal est un braqueur multirécidiviste qui a écopé de cinq peines de prison. Il a notamment été condamné à 27 ans de réclusion criminelle devant la cour d'assises du Brabant wallon pour hold-up et car-jackings. L'homme s'est également évadé à cinq reprises. Alors qu'il était incarcéré à la prison d'Ittre, il avait utilisé un hélicoptère pour s'enfuir en 2007. Raoul P. est quant à lui est un ex-paracommando qui a déjà effectué un temps de la détention préventive en 2011 pour vols et association de malfaiteurs. Le duo était poursuivi par la justice bruxelloise, au même titre qu'un troisième individu, qui n'a pas encore été identifié, pour trois tentatives d'extorsion. La première date du 1er janvier, à Molenbeek-Saint-Jean. Trois individus armés de battes de baseball et d'une kalachnikov, avaient tiré à trois reprises sur un trafiquant de drogue bien connu. Blessé, l'homme avait toutefois pu s'échapper. Le 24 février, un homme, également connu de la police et de la justice, avait été enlevé dans un car wash à Tubize et détenu dans un hangar. La troisième victime de la bande est le gérant d'un snack à Forest. Trois hommes avaient tenté de l'enlever le 19 mars et avaient tiré cinq fois dans sa direction, le blessant à la main et au ventre. Nordin Benallal et Raoul P. nient toute implication dans les faits.

Vos commentaires