En ce moment
 

Le mystère persiste, les riverains s'excitent: mais d'où vient cette PUANTEUR à Wasmuel ?

Des mois que ça dure. Les habitants de Quaregnon, et plus particulièrement du village de Wasmuël subissent des odeurs nauséabondes, le jour et même la nuit. "Ces odeurs sont assez difficiles à expliquer. C'est assez âcre comme odeur, c'est désagréable quand même. C'est souvent le soir, le matin. Je ne vois pas d'où ça peut venir d'autre que l'épuration parce que nous n'avons jamais eu ces odeurs avant qu'on fasse cette épuration", relatait Josiane à notre journaliste Nathalie Pierard (voir vidéo ci-dessus).

À l'origine, la cause semblait toute trouvée: un nouveau processus de séchage des boues mis en route il y a un an sur le site de la station d'épuration des eaux gérée par l'intercommunale Idea. Ce nouveau système permettait de fabriquer des pellets de chauffage mais elle générait des relents désagréables. Une réunion publique avait eu lieu au printemps et on avait annoncé l'installation d'un système qui neutraliserait ces mauvaises odeurs. Celle-ci prendrait néanmoins un an. En attendant, des mesures transitoires seraient prises.

Mais plusieurs mois plus tard, la puanteur incommode toujours les habitants alors que, entretemps, l'origine supposée des odeurs a été... supprimée. En effet, "les serres de séchage ont été arrêtées en avril dernier et fonctionnent selon un schéma classique de station d’épuration", a expliqué Idea. L'intercommunale assure dès lors n'être pas responsable du problème.

Mais d'où vient l'air fétide alors ? On a suspecté une pollution des eaux qui entrent dans la station. Des échantillons ont été pris récemment. Mais on n'a rien trouvé de particulier. Les suspicions se tournent maintenant vers les égouts qui se trouvent à leur tour sous étroite surveillance.

Pendant ce temps, les riverains sont de plus en plus excédés. Afin de trouver au plus vite la raison de la colère populaire, une surveillance olfactive est désormais assurée 24 heures sur 24, rapporte la DH.

Vos commentaires