En ce moment
 

Cambriolage d'une station-service à Comblain-au-Pont: le gérant inculpé pour le meurtre d'un voleur

  • Un malfaiteur abattu et 4 autres en fuite à Comblain-au-Pont

  • Braquage à Comblain-au-Pont: le gérant inculpé pour meurtre

 

Le vol qui a eu lieu durant la nuit de mercredi à jeudi à Comblain-au-Pont a fait un mort, a indiqué le parquet de Liège. Il s'agit d'un des malfaiteurs. Le gérant de l'établissement, qui a abattu le cambrioleur, a été privé de liberté et inculpé pour meurtre.

Vers 4h du matin cette nuit, cinq individus encagoulés ont tenté de cambrioler une station-service située rue du Poulseur. Le gérant de la station-service ‘Total’ qui dormait à l'étage a rapidement sorti son arme à feu, touchant l'un des malfrats. "J’ai directement appelé le 101. J’ai dit que mon mari avait tiré cinq balles dans le véhicule, au niveau des pneus et du réservoir", a fait savoir la compagne du gérant au micro de Samuel Ledoux pour le RTLinfo 13 heures. Chasseur, le gérant de la station-service possède un permis d’arme.

Juste après la scène, plusieurs personnes ont appuyé sur notre bouton orange Alertez-nous pour signaler les événements. "Que se passe-t-il à Comblain-au-Pont? On parle de braquage dans une station-service. Il y a eu un déploiement de police", a notamment envoyé un témoin.

Selon le parquet de Liège, une des balles a alors atteint un des malfaiteurs qui a fini par succomber à ses blessures. Ses complices ont déposé son corps rue Emile Vandervelde. Pour l'heure, le gérant de la station-service a été interpellé et privé de liberté. Nous avons ensuite appris que le gérant a été placé sous mandat d'arrêt et inculpé pour meurtre.


"Je ne suis même pas sorti"

Les malfrats ont immédiatement pris la fuite et se sont rendus chez le médecin le plus proche de la région pour tenter de soigner leur complice. Alerté par le bruit, le médecin n’a pas donné suite aux appels des voleurs présents au pas de sa porte.

Pierre, le médecin de 76 ans, et son épouse ont été réveillés en pleine nuit. "On voyait des phares allumés. Des types qui courraient autour de la voiture. Je ne voyais rien d’autre que cela. Voyant que ça n’allait pas plus loin que cela, je ne suis même pas sorti. Prudemment, j’ai éteint les lumières et laissé aller les choses", indique le médecin. Son épouse enchaîne: "Je n’avais pas vu qu’il y avait un corps." 

Les malfrats ont ensuite brisé l’une des fenêtres du domicile du médecin pour tenter d’y pénétrer de force. En vain. La police a rapidement gagné les lieux et fait fuir les voleurs. Ces derniers ont abandonné sur place l’homme blessé qui a succombé à ses blessures malgré les massages cardiaques des ambulanciers. Les quatre cambrioleurs sont actuellement toujours en fuite et activement recherchés.

La police a auditionné ce matin le médecin qui dit ne pas avoir saisi l’urgence de la situation.

Vos commentaires