En ce moment
 
 

Bilan d'une journée noire en Wallonie: les inondations ont fait plusieurs morts et disparus

  • Intempéries: une grande partie de la Wallonie toujous sous eau ce soir

  • Intempéries: Serge Vermeiren est en direct des bords de Meuse à Liège

  • Intempéries: la décrue s''amorce à Verviers et dévoile l''ampleur des dégâts

  • Intempéries: les pompiers très sollicités, notamment à Chaudfontaine et Tilff

 
 
 

La Wallonie a été le théâtre de scènes de désolation toute la journée de jeudi. Les Provinces de Liège, Namur et Luxembourg ont été bien impuissantes face aux sinistres. La Meuse était toujours en crue ce jeudi soir à Liège. A Namur, les quartiers en bords de Meuse et de Sambre sont en cours d'évacuation. A travers le pays, le bilan est pour le moment de 9 morts et 4 disparus.

D'importantes précipitations se sont abattues et continuaient de s'abattre sur la Belgique jeudi, inondant voiries et habitations. Les pluies diluviennes ont fait neuf morts et quatre disparus ainsi que des dégâts considérables. Les provinces de Liège, de Namur et du Brabant wallon sont presque totalement en alerte de crue. La province du Luxembourg est également fortement touchée, tout comme les provinces du Brabant flamand, de Limbourg et d'Anvers dans le nord du pays.

La situation est particulièrement dramatique en province de Liège. La gouverneure faisant fonction, Catherine Delcourt, et les autorités de la Ville de Liège ont demandé jeudi après-midi aux citoyens d'évacuer le territoire de la ville de Liège, alors que la Meuse menaçait de déborder. Les zones concernées par les conseils d'évacuation sur Liège étaient les quartiers de Coronmeuse, Saint-Léonard, Outremeuse et le centre-ville. La crainte se situe principalement au niveau du pont-barrage de l'Île Monsin, actuellement en réparation.

belgaimage-178865481-full

La phase provinciale de gestion de crise avait déjà été enclenchée mercredi sur l'entièreté du territoire. Un quinquagénaire s'est noyé dans sa cave à Aywaille, un deuxième décès a été rapporté du côté d'Eupen. Cinq personnes sont également mortes dans les inondations à Verviers et une à Pepinster, où un pont et une dizaine de maisons se sont effondrés. Dans la soirée, un quinquagénaire est décédé à Philippeville, alors qu'il tentait de retirer des branches qui obstruaient une canalisation. Quatre personnes sont également portées disparues, dont une adolescente de 15 ans emportée par les flots de l'Ourthe à Rendeux, dans la province de Luxembourg. Les trois autres sont introuvables depuis que le canot de sauvetage dans lequel elles se trouvaient, lors d'une opération de sauvetage menée à Pepinster, a chaviré.

belgaimage-178869151-full

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a activé le mécanisme de protection civile de l'Union européenne pour faire face aux dégâts provoqués par les intempéries dans l'est du pays. Dans la foulée de cette annonce, le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé envoyer en province de Liège 40 sapeurs-sauveteurs d'une unité de l'armée française, ainsi qu'un hélicoptère et un équipage de recherche aquatique. Le gouvernement wallon a de son côté décidé de dégager des moyens financiers d'urgence afin de venir en aide aux populations affectées par les crues meurtrières, lesquelles seront reconnues comme calamité naturelles selon Elio Di Rupo.

Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont quant à eux rendus à Chaudfontaine en fin d'après-midi, la cité calidifontaine ayant été particulièrement touchée par les inondations. Ils y ont rencontré des personnes sinistrées et rendu hommage aux services de secours. Les seuils d'alerte de crue sont atteints pour de nombreux cours d'eau en Wallonie. Lors du dernier bilan publié vers 19h00, les risques de crue et débordements concernaient principalement les rivières de l'Eau d'Heure, l'Eau blanche et l'Eau noire, la Basse et la Haute Lesse, la Lhomme, l'Ourthe, l'Amblève, la Vesdre, le Viroin, la Dyle, la Senne, le Canal Bruxelles-Charleroi, la Chiers, la Mehaigne, la Basse et la Haute Meuse et leurs affluents.

belgaimage-178869219-full

Dès 07h00, le réseau ferroviaire a été mis à l'arrêt en Wallonie. Peu auparavant, un train ne transportant aucun voyageur avait déraillé à l'entrée de la gare de Rochefort-Jemelle. Seuls quelques trains circulent encore, mais la SNCB déconseille fortement les voyages en train dans le sud du pays et demande aux voyageurs de ne pas se rendre en gare dans les provinces de Namur, Luxembourg et Liège. La gare de Liège-Guillemins et les autres gares de la Cité ardente sont fermées depuis l'après-midi. Les intempéries ont dérangé le réseau d'électricité et de gaz, affecté la distribution d'eau sur les réseaux SWDE et CILE, et causé des perturbations sur les réseaux téléphoniques en province de Liège.

La distribution du courrier dans divers endroits du pays a également été perturbée jeudi. Des scènes de désolation ont aussi été signalées en Flandre, principalement dans le Brabant flamand, le Limbourg et la partie orientale d'Anvers, où des inondations "critiques" ne sont pas à exclure. Des militaires ont été mobilisés jeudi pour des opérations d'appui dans les provinces de Liège, de Namur, de Luxembourg et de Limbourg.

Des camions avaient déjà été mis à disposition pour l'évacuation de la population dès mercredi après-midi. L'Institut royal météorologique (IRM) a placé en fin d'après-midi l'ensemble du pays en code jaune, à l'exception de la Côte et des provinces de Flandre occidentale et de Flandre orientale. Les provinces de Namur et Luxembourg avaient été placées en vigilance orange mercredi, tandis que le code rouge était d'application en province de Liège. Des précipitations sont encore attendues, entre 5 et 30 millimètres.

LE DIRECT DE LA JOURNÉE DE JEUDI AVANT 22H

21h30 - Cinq cours d'eau sous étroite surveillance en Hainaut

Cinq cours d'eau en Hainaut sont sous étroite surveillance à cause d'un risque de crue, a indiqué jeudi soir le gouverneur de la province de Hainaut, Tommy Leclercq, dans le cadre de la situation causée par les intempéries et gérée en phase fédérale depuis 14h30. Il s'agit de l'Eau d'Heure, l'Eau Blanche, la Haute Sambre et ses affluents, la Basse Sambre et ses affluents, la Senne et le Canal de Charleroi-Bruxelles.
 

20h45 - Neuf décès et quatre disparitions causés par les pluies diluviennes

D'importantes précipitations continuaient de s'abattre sur la Belgique jeudi, inondant voiries et habitations. Les pluies diluviennes ont fait 9 morts et quatre disparus ainsi que des dégâts considérables. Les provinces de Liège, de Namur et du Brabant wallon sont presque totalement en alerte de crue. La province du Luxembourg est également fortement touchée, tout comme les provinces du Brabant flamand, de Limbourg et d'Anvers dans le nord du pays.

20H30 - Intempéries: une grande partie de la Wallonie toujours sous eau ce soir

19h45 - Le Roi et la Reine rencontrent des sinistrés à Chaudfontaine

Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus à Chaudfontaine jeudi en fin d'après-midi après les inondations impressionnantes qui ont frappé la région. Ils y ont rencontré des personnes sinistrées et rendu hommage aux services de secours.

19h - PRÉVISIONS MÉTÉO: une nuit en jaune après une nuit orange

Alors que la soirée de mercredi et la nuit de mercredi à jeudi étaient marquées par un code orange dans pratiquement tout le pays et par un code rouge à Liège, l'Institut royal météorologique (IRM) annonce jeudi un code jaune pour le reste de la journée et la nuit. Ce code concerne tout le pays, sauf la Côte et les provinces de Flandre occidentale et de Flandre orientale.

18h30 - Namur: les habitants à proximité de la Meuse et de la Sambre doivent évacuer

"Le niveau de la Meuse et de la Sambre va continuer d’augmenter dans les heures qui viennent et dans le courant de la nuit". Après Liège, c'est la ville de Namur qui invitent ses habitants qui logent le long de cours d'eau à évacuer les lieux. La Meuse et la Sambre sont concernées. (Lire plus)

18h10 - LIÈGE - En bord de Meuse, les riverains assistent impuissants à la montée des eaux

18h - LIÈGE - Le centre d'accueil continue de recevoir des gens

17h58 - LIÈGE: conduite de gaz sous le pont de Chênée arrachée, plusieurs communes sans gaz

Une conduite de gaz moyenne pression située sous le pont de Chênée (Liège) a été arrachée par l'eau et le gaz libéré s'est enflammé, a signalé le réseau de distribution d'énergie Resa, jeudi peu avant 17h00. Le poste Fluxys d'Angleur a été mis hors service pour des raisons de sécurité. "Les localités de Chaudfontaine, Trooz, Fraipont, Nessonvaux, Tilff et Embourg ne sont dès lors plus alimentées en gaz. Il est impossible à l'heure actuelle d'estimer le délai de rétablissement", commente l'opérateur

17h30 - LIÈGE: L'Université met des logements à disposition au Sart-Tilman

L'Université de Liège met à disposition des logements au Sart-Tilman. Les personnes dans le besoin sont invitées à s'adresser en priorité à la Ville de Liège. "Les services communaux centralisent les capacités d'accueil sur le territoire et pourront, si nécessaire, rediriger vers le home du Sart-Tilman les personnes qui doivent être relogées", souligne l'alma mater.

17h - LIÈGE: le tunnel de Cointe complètement sous eau

Cointe2

16h49 - VERVIERS: couvre-feu pour éviter les pillages

Un couvre-feu à Verviers entre 21h00 jeudi et 06h00 vendredi. Cette mesure devrait permettre d'éviter les pillages. Selon la télévision locale Vedia, de tels actes ont déjà été constatés dans des magasins de la commune. 

16h - PRUDENCE l'eau n'est plus potable en de nombreux endroits

Les inondations de ces derniers jours ont désormais d'importantes conséquences aussi sur les réseaux de distribution d'eau en Wallonie. CONSULTEZ la liste des commune où il est déconseillé de consommer l'eau du robinet > CLIQUEZ ICI

15h30: DINANT - Mouvement de solidarité

Dans le village de Leffe (Dinant), la solidarité s'est organisée et de nombreux riverains sont venus prêter main forte à leurs voisins faire face au débordement de la Meuse qui inonde caves et rez-de-chaussée des maisons. Une trentaine de Dinantais ont été évacués. ( En savoir plus )

15h25: Di Rupo annonce une aide d'urgence, et confirme le caractère calamiteux

Le gouvernement wallon a décidé jeudi midi de dégager des moyens financiers d’urgence afin de venir en aide aux populations affectées par les crues meurtrières, a annoncé le ministre-président wallon Elio Di Rupo à l’occasion d’un débat en plénière du parlement de Wallonie. (En savoir plus)

Liège2

15h - INDÉPENDANTS: ceux touchés par les inondations bénéficieront du droit passerelle "interruption forcée"

David Clarinval, le ministre des indépendants, annonce que les indépendants touchés par les intempéries pourront bénéficier du droit passerelle "interruption forcée" et d'une dispense des cotisations sociales pour le 3e trimestre de 2021.

14h35: LIÈGE - Les riverains de la Meuse priés d'évacuer la ville

Les autorités de la ville de Liège demandent aux habitants à proximité des bords de Meuse de quitter leurs habitations. Pour ceux dans l'impossibilité de s'exécuter, il est demandé de monter calmement aux étages des habitations. Le niveau de la Meuse devrait monter d'1m50 et les quais seront fermés. 

"Par mesure de sécurité, nous demandons donc à tous ceux qui sont en ville pour le moment et qui n’y habitent pas de rentrer chez eux. Et à tous les Liégeois qui vivent le long du fleuve de partir également vers les hauteurs ou de monter aux étages", a fait savoir Christine Defraigne.

Liege

14h07: le roi se rendra à Chaudfontaine ce jeudi après-midi

Le roi Philippe se rendra à Chaudfontaine jeudi après-midi, a-t-on appris dans son entourage. La cité calidifontaine est particulièrement touchée par les inondations qui affectent une grande partie de la Wallonie. On dénombre au moins six morts et plusieurs disparus ainsi que des dégâts considérables, particulièrement dans l'est de la Région, notamment à Liège, Verviers, Eupen. Des moyens fédéraux, régionaux, européens et locaux ont été déployés pour faire face à la catastrophe.

14h - PRÉVISIONS MÉTÉO

Une grande partie de la Wallonie est sous eau ce jeudi. La situation est catastrophique dans de nombreux endroits. Notre présentatrice météo Vanessa Matagne a fait le point sur la situation dans le RTL INFO 13H.

14h15 - WÉPION (NAMUR): la chaussée de Dinant sous eaux

La province de Namur commence à être touchée aussi par des inondations.

 wepion-indondations

14h07 - LIMBOURG: près de 3.000 personnes évacuées ces dernières 24 heures

Environ 3.000 personnes, soit la quasi-totalité des habitants de Dolhain, ont été évacuées, a indiqué jeudi midi la bourgmestre de Limbourg Valérie Dejardin, faisant le point sur les inondations dans sa commune dues aux fortes pluies qui s'abattent sans relâche depuis plusieurs heures dans l'est du pays.

14h05 - LIEGE: Le niveau de l’eau ne cesse de monter

Le niveau de l’eau ne cesse de monter sur Liège. Selon les dernières informations et les estimations communiquées par la Région wallonne, il pourrait monter de 1m50 au dessus du niveau actuel dans les prochaines heures, nous indique la police de Liège. 

La Gouverneur f.f et les autorités de la Ville de Liège demandent aux habitants de Liège qui ont encore la possibilité d’évacuer de le faire. Il leur est conseillé de se diriger vers les hauteurs de Liège. Si l’évacuation n’est plus possible, il est recommandé aux citoyens de monter à l’étage et de ne prendre aucun risque. Toutes les personnes qui se trouvent sur le territoire de Liège doivent quitter Liège. Les commerces doivent fermer. La situation de crise est exceptionnelle et la solidarité doit primer.

14h - WAVRE (BRABANT WALLON) : le parc Walibi ferme ses portes

"Suite aux pluies exceptionnelles qui ont touché le pays, le parc d'attraction Walibi ferme ses portes" , nous indique la porte-parole Justien Dewil.

13h55 - WALLONIE: une réunion de crise est prévue

Les ministres wallons, le Directeur du Centre régional de crise et les gouverneurs des provinces de Namur, Liège et Luxembourg se retrouvent ce midi pour une réunion de crise. "La priorité est d'apporter une réponse immédiate pour apporter une assistance physique à nos concitoyens", nous a indiqué le Ministre-président wallon. 

13h50 - COORDINATION EUROPEENNE

Vu l'ampleur de la catastrophe, une coordination européenne se met en place. Le Luxembourg va envoyer plusieurs plongeurs, la France achemine plusieurs bateaux. L'Allemagne va également fournir du matériel. Au total, 25 communes sont touchées, soit un tiers de la province de Liège.

13h40 - LIEGE : le niveau de la Meuse continue de monter

En raison des fortes précipitations, le niveau de la Meuse continue de s'élever et une remontée d'eau est à prévoir jeudi après-midi à Liège, ont indiqué la gouverneure faisant fonction Catherine Delcourt et les autorités de la Ville de Liège mercredi peu après midi. La situation dans le centre de Liège ne devrait cependant pas être aussi critique que du côté de la Vesdre ou de l'Ourthe.

À Angleur, la rivière de l'Ourthe a notamment débordé près du centre commercial Belle-Île. Il est conseillé aux habitants de quitter leur domicile si c'est encore possible et de se réfugier dans leur cercle familial et amical.

13h32 - TELEPHONIE: plusieurs sites des réseaux mobiles hors-service

Les intempéries qui frappent la Belgique depuis la nuit de mardi à mercredi ont également causé des perturbations sur les réseaux téléphoniques du pays. La province de Liège se retrouve particulièrement touchée par ces perturbations.

13h30 - LIEGE: l'Evêque demande aux églises épargnées par les eaux d'aider les sinistrés

L'évêque de Liège, Jean-Pierre Delville, a demandé jeudi aux églises et locaux paroissiaux épargnés par les eaux de se mettre à la disposition des personnes sinistrées par les fortes inondations qui touchent la Wallonie. Malheureusement, de nombreux bâtiments ecclésiastiques se trouvent également être inondés, d'après les informations présentes dans le communiqué.

13h35 - PEPINSTER (LIEGE) : situation catastrophique, des personnes bloquées sur un toit

Seule une rue est ouverte à la circulation. Pour le reste, la ville est totalement isolée, nous indique Nathalie Dyck, journaliste pour VTM. Cette nuit, l'eau est montée jusque 4 m. Plus d'une dizaine de personnes se sont retrouvées bloquées sur un toit. Pas d'électricité, ni d'eau, ni de réseau internet. Pour être secourus, des habitants mettent des draps blancs à leurs fenêtres. 

13h17 - CHAUDFONTAINE (LIEGE) 

Notre journaliste Michaël Menten a assisté au sauvetage d'un bébé et de sa mère pris au piège par les eaux. 

13h15 - DURBUY (LUXEMBOURG): le centre de Durbuy devenu une île

Une image impressionnante envoyée via le bouton orange Alertez-nous par Arnaud Lejeune.

durbuy630

12h49 - DES TUNNELS FERMÉS À BRUXELLES

Plusieurs tunnels ont été fermés à Bruxelles, jeudi, car ils sont sous eau en raison des fortes pluies. Les pompiers de Bruxelles encouragent les usagers de la route à respecter la signalisation et à ne pas pénétrer dans les tunnels fermé.

12h42 - PLUSIEURS PANNES SUR LE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE

Les intempéries ont également causé des perturbations sur les réseaux téléphoniques du pays. La province de Liège se retrouve particulièrement touchée par ces perturbations. "Nous avons recensé 16 sites hors-service dans la province de Liège et un site dans celle de Luxembourg", situe la porte-parole de Telenet Coralie Miserque.

12h20 - COMITE DE CONCERTATION DE DEMAIN ANNULÉ

La décision a été prise en concertation avec les régions en raison des intempéries. Plusieurs membres du comité sont en effet mobilisés par la coordination des secours. 

12h45 - VERVIERS: quatre corps sans vie ont été retrouvés

Quatre corps sans vie ont été retrouvés jeudi dans l'arrondissement de Verviers, a indiqué le magistrat de garde au parquet de Verviers.

11h30 - DOLHAIN (Limbourg): le centre inondé, de nombreux habitants réfugiés au premier étage

Le centre de Dolhain, sur le territoire de la commune de Limbourg (en province de Liège), est sous eau depuis la nuit de mercredi à jeudi. Des centaines d'habitants se sont réfugiés à l'étage de leur habitation alors que certaines rues sont complètement inondées.

dolhain-inondationl

11h26 - DURBUY et HOTTON inondés par l'Ourthe en crue

"C'est la première fois depuis que les murs anti-crue ont été construits que le centre de Durbuy est inondé", commente le bourgmestre de Durbuy Philippe Bontemps.

durbuy-630px

11h - BRABANT FLAMAND: "Scènes de catastrophe"

Les fortes pluies de ces derniers jours et heures ont également causé de gros problèmes dans le Brabant flamand. Les bourgmestres de Glabbeek et Geetbets évoquent des situations "catastrophiques" et "sans précédent", tandis que les pompiers de Louvain sont submergés d'appels d'urgence. Les rues d'autres municipalités sont également sous eau mais la situation y semble moins dramatique.

9h - AYWAILLE: une personne retrouvée noyée dans sa cave

Le corps sans vie d'une personne a été retrouvé mercredi à Aywaille, a indiqué jeudi le bourgmestre Thierry Carpentier. Le quinquagénaire s'est noyé dans sa cave du côté de la rue Bignoul. L'homme aurait tenté de trouver seul une solution concernant son problème d'inondation.

9h - BRABANT WALLON: une centaine d'interventions pendant la nuit

Les pompiers du Brabant wallon ont effectué une centaine d'interventions dues aux intempéries dans la nuit de mercredi à jeudi. Les appels continuaient d'affluer jeudi matin, a-t-on appris auprès de la zone de secours.

Alors qu'une brève accalmie avait été constatée mercredi soir sur le territoire brabançon, de nombreux appels ont afflué vers la centrale des pompiers durant la nuit. Ce sont surtout les régions de Jodoigne et de Wavre qui ont été touchées par les fortes pluies qui ont balayé la province. De nombreuses inondations de chaussées et de caves, ainsi que des arbres et branchages sur les voiries ont constitué l'essentiel des missions effectuées par les services de secours.

8h30 - Les gouverneurs de Liège et Luxembourg appellent à éviter tout déplacement

Au vu de la situation d'urgence due aux précipitations intenses qui s'abattent sur le sud du pays, les gouverneurs des provinces de Liège et Luxembourg appellent jeudi à éviter tout déplacement inutile. Dans les deux provinces, les conditions restent très difficiles. De nombreuses routes sont fermées ou impraticables.

8h20 - LIEGE: les pompiers de Wallonie picarde en renfort de leurs collègues

Deux équipes des services de secours de Wallonie picarde sont arrivées jeudi matin en renfort dans la région liégeoise. Une relève est d'ores et déjà prête à prendre le relais.

8h - VERVIERS: des routes inondées

La police fédérale fait, sur son site internet, un inventaire des chaussées fermées suite aux intempéries de ces dernières heures. C'est en province de Liège qu'elles sont le plus nombreuses.

La police indique ainsi que le centre de Spa, la N629, est fermée à la circulation, tout comme le centre de Theux qui est inaccessible. Des coulées de boues sont aussi constatées sur la N30, Bastogne-Houffalize, à hauteur de Harzé. 

- La N633 qui relie Liège à Trois-Ponts est fermée à Aywaille en direction de Polleur. 

- La N61 qui permet de traverser la vallée entre Ensival et Nessonvaux est interdite à la circulation tout comme la N621, à hauteur de Fléron. 

- La N673, est, elle, fermée à hauteur de Trooz.

- La N690 à Pepinster est inondée, comme la N633 qui relie Esneux et Comblain-au-Pont et qui sont elles aussi interdites à la circulation  Même s'il est conseillé de se déplacer le moins possible et de rester chez soi, des déviations locales sont souvent mises en place.  Du coté de Dison, la bourgmestre Véronique Bonni indique sur les réseaux sociaux qu'un mur s'est effondré rue de Renoupré et que les rues de l'Industrie, Saint-Jean et du Corbeau sont interdites à la circulation.

À Liège, le tunnel de Cointe est fermé dans les 2 sens entre Embourg et le Val Benoît. La rue de Tilff est complètement inondée. Chênée est complètement inaccessible. "Évitez tout déplacement", prévient la police locale. 

8h - ROCHEFORT: Les militaires déployés

L'armée a été déployée en renfort car dans plusieurs endroits, il est impossible pour les pompiers de franchir les courants d'eau tellement les niveaux sont hauts. C'est le cas notamment à Rochefort. Des camions militaires ont été mis à disposition pour évacuer la population. La Lomme est sortie de son lit cette nuit. Le village de Jemelle dans l'entité de Rochefort est totalement sous l'eau. Corine Mullens, bourgmestre faisant fonction de Rochefort était l'invitée RTL info à 7h50. Au micro de Fabrice Grosfilley, elle nous précise la situation. 

7h15 - ANDENNE: chaussée inondée

En province de Namur, la chaussée est inondée sur l'A15 (E42)  à hauteur d'Andenne en direction de Mons. L'accès est fermé et la situation est aussi jugée dangereuse. A Andenne encore, des coulées de boue sont aussi constatées sur la N921 dans les deux sens, ce qui rend le passage difficile. La situation est aussi qualifiée de dangereuse. En province de Liège,  le Tunnel Kinkempois  est fermé dans les deux sens en raison d'inondations dans la cité Ardente.

7h - LIEGE: la Meuse risque de déborder jeudi près du barrage de l'île Monsin

En raison des fortes précipitations qui s'abattent sur le sud du pays et du niveau élevé de l'eau à hauteur du barrage de l'île Monsin, la Meuse pourrait déborder jeudi en début d'après-midi, ont signalé les autorités liégeoises mercredi soir. Plus d'informations dans cet article

Les seuils d'alerte de crue ont été atteints pour de nombreux cours d'eau en Wallonie mercredi. Lors du dernier bilan publié vers 00h30 jeudi, les risques de crue et débordements concernaient toujours principalement les rivières de l'Eau d'Heure, l'Eau blanche et l'Eau noire, la Basse et la Haute Lesse, la Lhomme, l'Ourthe, l'Amblève, la Vesdre. Les seuils sont désormais aussi atteints pour les affluents de la basse Meuse.

Plusieurs interventions sont en cours dans la nuit de mercredi à jeudi par la Protection civile en provinces de Liège, de Limbourg et d'Anvers. Personnel et volontaires viennent en appui aux zones de secours pour faire face aux fortes précipitations et à la montée des eaux.

5h - EUPEN (Liège) : les inondations ont fait une première victime

Les inondations ont fait une victime à Eupen. Un jeune homme de 22 ans a été emporté par les eaux, rapporte le Grenz-Echo. Une imprudence serait à l'origine du drame. 

 

 




 

Vos commentaires