Accueil People News

Deux artistes belges récompensés aux Victoires de la musique: ce qu'il faut retenir de cette édition

Le quadruplé de la révélation Zaho de Sagazan et l'allégeance au rap/r'n'b, avec le sacre d'Aya Nakamura et l'ex aequo de Gazo et de Vianney, ont marqué vendredi les Victoires de la musique, critiquées jusqu'ici pour leur archaïsme. Deux Belges ont reçu un prix lors de la cérémonie 

Le triomphe était annoncé. Nommée dans cinq catégories, Zaho de Sagazan, 24 ans, en a remporté quatre: album, chanson originale, révélation scène et révélation féminine.   L'artiste, portée par son premier album "La symphonie des éclairs", a notamment rendu hommage "aux aide-soignants", première activité qu'elle occupait avant de se jeter dans la musique.

L'autre fait marquant de la soirée fut donc la place donnée au rap/r'n'b, genres stars sur les plateformes musicales jusqu'ici snobés par les Victoires.

Si un rappeur comme OrelSan, grand public, a déjà récolté 12 Victoires dans sa carrière, il était l'arbre qui cachait la forêt de la diversité du rap francophone.

Gazo est lui emblématique des artistes surtout prisés des jeunes audiences et son prix de l'artiste masculin ex aequo avec Vianney, au détriment du Belge Pierre de Maere, est un signe fort des Victoires. C'est son premier trophée à 29 ans. Le troisième pour Vianney, 32 ans, qui a salué "la Victoire du partage".

Et que dire de la Victoire de l'artiste féminine pour Aya Nakamura ? La reine du r'n'b, encensée par les enfants de Madonna, chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde, n'avait récolté jusqu'ici qu'une récompense annexe aux Victoires. Cette fois, voilà une couronne à la hauteur de sa carrière, à 28 ans. La Franco-Malienne n'était toutefois pas présente pour la recevoir.

Deux Belges victorieux

Comme un symbole, la première Victoire de la soirée, celle du clip, a été remise à une rappeuse, la Bruxelloise Shay (pour la vidéo de "Commando"). Elle n'était cependant pas présente sur scène pour récupérer son prix, c'est le réalisateur de l'oeuvre qui s'en est chargé. Son clip s'est démarqué face à ceux de "Flamme" de Juliette Armanet et de "La symphonie des éclairs" de Zaho de Sagazan.

Et c'est le rappeur belgo-congolais Damso qui a remporté la Victoire du concert, avec son "QALF Tour". Damso avait déjà été couronné par le prix du "Meilleur album rap" aux Victoires de la musique 2019.

Yamê, au croisement rap-r'n'b-chanson, a été désigné révélation masculine.

À la une

Sélectionné pour vous