En ce moment
 

Sa famille, ses débuts en cuisine, les coulisses de Top Chef: Mallory Gabsi dévoile tout en 6 "musiques de sa vie" (vidéo)

 
 

Chaque dimanche sur Bel RTL, Sandrine Dans reçoit une personnalité qui propose sa programmation musicale et la commente. Quelle est la "madeleine musicale" de son enfance? Quelles sont les chansons qui lui donnent la chair de poule? Quel est le titre qu'elle a le plus écouté pendant son adolescence? Quel artiste l'a fait danser le jour de son mariage?

Demi-finaliste de Top Chef à seulement 23 ans, le Belge Mallory Gabsi impressionne les chefs dans l'émission en France. Il est l'invité de Sandrine Dans sur BEL RTL dans "Les musiques de ma vie". Mallory nous fait revivre son enfance, ses débuts, son parcours, avec 6 titres importants qui ont rythmé sa vie. 

  • La tribu de Dana - Manau
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"Quand j'étais petit avec mon grand frère, on était dans la voiture avec mes parents : on roulait vers l'Espagne, et je me souviens de cette musique. On était dans les montagnes, dans le sud de la France, et on mettait cette musique en boucle. Quand elle était finie, on disait à nos parents : 'Allez, on la remet !'

J'ai un grand frère. Maintenant, mon papa s'est remarié, et j'ai encore une petite soeur qui s'est ajoutée à la famille. D'ailleurs, dans tout ça, je suis le seul qui suis dans la cuisine, ou même dans l'Horeca, à part mon tonton qui est prof dans une école hôtelière de Bruxelles. Mais sinon, je suis le seul, personne ne comprend. 

J'ai eu le déclic quand mes parents m'ont dit que je devais savoir où me diriger, à la fin l'école primaire. Et en réfléchissant, j'ai su que c'était la cuisine. À ce moment, c'était pas encore mon métier, mais juste un passe-temps. C'est seulement à 18 ans, quand j'ai fait mon premier stage à 'L'Écailler du Palais Royal' que j'ai su que c'est ça que j'aimais faire et que j'allais continuer."

  • Melissa - Julien Clerc
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"C'est un très bon souvenir. Mon frère, en primaire était amoureux d'une certaine Melissa. Avec ma maman, dans la voiture, on mettait tout le temps cette musique pour le taquiner. 

En cuisine, j'aime bien travailler en musique, surtout pendant les mises en place. On écoute la radio, et puis on danse. Dans Top Chef, quand on arrive sur le plateau, c'est assez stressant, même si l'ambiance est bonne. Entre candidats, dans les loges, l'ambiance est très bonne et quand on finit une épreuve on va manger une pizza tous ensemble. Perso, ma pizza préférée c'est celles avec des bases de crèmes, du poulet, des épices. Des choses simples, bonnes et gourmandes. 

C'est la première fois que je passe à la radio. Ma mère regarde Bel RTL depuis qu'on est petits, avant d'aller à l'école. D'ailleurs, je vais passer un message à mon papy, qui nous écoute très certainement dans sa cuisine, avec la petite radio qui est contre le mur. Je lui fais un gros bisou et je l'aime très fort." 

  • Vivo Per Lei - Andrea Boccelli 
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"C'est pas le genre de musique que j'écoute quand je suis tout seul avec mes écouteurs, mais c'est une musique qui me rappelle de très bons souvenirs. C'est la chanson préférée de ma grand-mère, qui est malheureusement décédée. La famille, c'est très important pour moi. On est très proche, même si on ne se voit pas tous les jours. On a de très bons souvenirs, surtout avec ces musiques. Je me souviens que ma grand-mère venait nous chercher à l'école et elle mettait cette musique-là, et elle chantait, avec un grand sourire."

  • Non Non Rien N'a Changé - Les Poppys
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"Les Poppys, ça me rappelle une époque avec mon frère et ma maman dans la voiture. Je pense qu'on a accroché directement parce que c'était des enfants qui chantaient. C'est ma mère qui nous a fait découvrir ça, nous on n'était pas nés quand c'est sorti, évidemment.

Juste avant Top Chef, je travaillais au Sea Grill. Personnellement, je n'ai jamais vraiment regardé l'émission, mais ma maman regardait beaucoup. Donc, je me suis dit qu'il fallait que je participe pour que ma maman voie au moins ce que je fais. La production m'avait déjà contacté deux fois, mais avec le décès de ma grand-mère, ce n'était pas le moment. Quand on m'a appelé pour cette année, j'étais en congé, et c'est le chef pâtissier du restaurant qui a répondu et qui a donné mon numéro à la production. Je les ai rappelés une semaine après, et j'ai dit que je me lançais." 

  • Melegim - Dadju 
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"C'est un son qui passe beaucoup en radio en France. C'est un truc un peu plus jeune, plus d'aujourd'hui, et ça me donne envie de bouger. Et puis j'aime bien la voix de Dadju, qui est le petit frère de Maitre Gims. 

Au début, en cuisine, j'ai eu beaucoup de mal avec le stress, encore plus aujourd'hui, avec la notoriété. Je ne m'y attendais pas, c'est arrivé en une fois, mais c'est beau, tout ce qui m'arrive et je le souhaite à tous les jeunes qui veulent avancer. top chef, ça m'a appris beaucoup de choses : j'ai vu que je savais gérer le stress, que je savais parler devant des caméras... Ça m'a fait grandir et ouvrir les yeux sur des choses que je ne connaissais pas, comme le monde de la télévision, que j'aime beaucoup."

  • Road to Zion - Damian Marley
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"La voix de Damian Marley est incroyable. J'aime beaucoup ce son parce qu'il me met à l'aise. Quand je suis sur ma terrasse, que je me pose un peu avec ma maman, j'aime bien mettre ce son. 

Quand je suis en cuisine, je suis dans ma bulle, je suis hyper concentré et j'anticipe des solutions au cas où ça ne marche pas. Je pense cuisine, et souvent il faut me réveiller, parce que je suis tellement focus... Pour moi, le plus important c'est que les clients qui viennent manger soient contents, et donc j'y mets du coeur. C'est quelque chose que le chef Yves Mattagne m'a appris."




 

Vos commentaires