Accueil Sport

Championnat d'Europe dames des super-légers - Djemilla Gontaruk n'a pas détrôné l'Italienne Silvia Bortot vendredi soir à San Bonifacio

(Belga) Notre compatriote Djemilla Gontaruk, 27 ans, qui s'attaquait à la ceinture EBU de l'Italienne Silvia Bortot, 34 ans, championne d'Europe des super-légers, ne l'a pas détrônée, vendredi soir au PalaFerroli de San Bonifacio, dans la province de Vérone. Elle s'est en effet inclinée aux points à l'unanimité des trois juges, dont l'arbitre français Smail Alitouche (deux fois 96-94 et 97-93), au terme des dix rounds du combat.

"Sbim Boom" qui a été dominée dans les deux premiers rounds, a failli se retrouver à terre au sixième. Elle a cependant réussi à demeurer invaincue en huit combats, dont sept remportés. "Le verdict aurait probablement été différent en Belgique", a observé Gontaruk, qui n'a aucun regret. "Il me semblait en effet avoir remporté un round de plus qu'elle. Mais bon c'est comme ça. Je la félicite..." Silvia Bortot avait conquis la couronne le 11 janvier dernier au gymnase Royallieu de Compiègne, en France, face à la Française Marie-Hélène Meron, dont l'entraîneur Jacques Vasset a jeté l'éponge à la 4e reprise. Gontaruk, née carolo mais résidant à Liège, qui évolue habituellement dans la catégorie des super-plumes, a subi sa sixième défaite en 23 combats, pour 15 victoires et deux nuls. Elle remontera déjà sur un ring contre une autre Italienne, la quadragénaire de Reggio de Calabre Angela "Amira" Cannizzaro (6 victoires, 5 défaites, 1 nul), le samedi 23 novembre au Hall Omnisport de La Préalle à Herstal. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous