Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

Record battu: le basketteur Luka Doncic écrit l'histoire après un match d'anthologie entre Dallas et New York

La star de Dallas, Luka Doncic, a écrit une nouvelle page dans le livre des records de la NBA mardi avec un étonnant triple-double couronné de 60 points, permettant aux Mavericks de remporter une victoire à suspens en prolongation contre les New York Knicks (126-121).

Doncic a ajouté 21 rebonds et 10 passes, devenant ainsi le premier joueur de l'histoire de la NBA à réaliser un triple-double avec au moins 60 points et 20 rebonds.

Le Slovène est seulement le deuxième joueur à marquer 60 points dans un triple-double, après James Harden. Celui-ci avait réussi 60 points avec 10 rebonds et 11 passes dans un match pour Houston en 2018.

"Il est spécial", a déclaré Jason Kidd, l'entraîneur des Mavericks, à propos de son meneur vedette, qui a également réalisé deux interceptions et un tir bloqué. "Pour un joueur, faire quelque chose qui n'a jamais été fait auparavant c'est difficile à réussir", a salué Kidd car "il y a eu de grands joueurs avant lui" dans la ligue.

Une "remontada" à la sauce Dallas

Doncic, plus que jamais candidat au titre de MVP, a battu le record de rebonds de sa jeune carrière en NBA et a signé son septième triple-double de la saison. Les Knicks, grâce notamment aux 33 points de Quentin Grimes, menaient de neuf points à 33,9 secondes de la fin du quatrième quart-temps, mais Dallas est revenu.

Doncic a remis les pendules à l'heure à une seconde de la fin, en récupérant le rebond d'un lancer franc qu'il avait intentionnellement raté et en s'élevant à travers une foule de joueurs pour effectuer un tir en suspension. "Je pense que j'ai eu un peu de chance", a déclaré le joueur de 23 ans. "Je l'ai juste lancé en l'air".

Doncic a ensuite marqué sept des 11 points des Mavericks en prolongation pour sceller la victoire, et a quitté le terrain sous une ovation massive du public de Dallas. "Je suis complètement épuisé", a-t-il confié à la fin du match. "J'ai besoin d'une bière pour récupérer", a plaisanté le natif de Ljubljana.

À la une

Sélectionné pour vous