Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

Top 14: l'exploit de Brive, le carton du Racing 92, la pole de La Rochelle

Le Racing 92 a corrigé Bayonne pour s'installer dans les six premiers, samedi, lors de la 24e journée du Top 14, également marquée par la prise de pouvoir de La Rochelle ou encore par le sursaut d'orgueil de Brive sur le terrain du champion de France montpelliérain.

. Le Racing 92 croque Bayonne

Sept essais et le point de bonus offensif. Le Racing 92, avec un Gaël Fickou (deux essais) XXL et un Finn Russell (vingt points) de gala, s'est relancé dans la course à la phase finale après sa démonstration devant Bayonne (55-14).

Les Ciel et Blanc ont mis près d'une heure à se mettre en route mais, une fois lancés, les hommes de Laurent Travers ont semblé inarrêtables, inscrivant cinq essais dans les vingt dernières minutes.

Le Racing, systématiquement présent en phase finale depuis sa remontée dans l'élite en 2009, est toujours vivant avec sa nouvelle 4e place.

. La Rochelle, la passe de dix

Et de dix! Le Stade rochelais a enchaîné une dixième victoire de rang, toutes compétitions confondues, en disposant de Toulon (23-8). Mieux, le champion d'Europe a pris les commandes du championnat, mettant Toulouse sous pression avant la réception de l'UBB.

Malgré les cartons jaunes de Rémi Bourdeau (11e) et Antoine Hastoy (78e), les protégés de Ronan O'Gara ont fait mieux que résister au finaliste de Challenge Cup, dans un match délocalisé au Vélodrome de Marseille.

Deux essais de Will Skelton (6e) et Kyle Hatherell (73e) ont permis aux Maritimes de frapper un grand coup.

. Lyon joue avec le feu

Face à une équipe de Perpignan qui jouait sa peau en Top 14, le Lou a joué avec le feu (41-31). Les hommes de Xavier Garbajosa n'ont repris l'avantage qu'à cinq minutes de la fin, grâce à un essai de Baptiste Couilloud.

Les Lyonnais remportent une victoire cruciale et se retrouvent désormais à la cinquième place.

Pour l'Usap, c'est un double coup dur puisque Pau a atomisé Castres (40-3) et compte désormais huit points d'avance sur les Catalans, treizièmes et virtuels barragistes. La Section a quasiment sauvé sa peau en Top 14.

. Clermont montre les dents

L'ASM n'est pas mort. L'avant-match a été perturbé par les déclarations du deuxième ligne international Sébastien Vahaamahina, obligé de mettre un terme à sa carrière après une nouvelle commotion et qui a chargé le club auvergnat.

Mais les Jaunards ont relevé la tête devant le Stade français (32-16) pour grimper à la 9e place et se mêler à la bataille pour la Champions Cup. Les hommes de Christophe Urios, maladroits et approximatifs, ont cependant dû attendre la fin de match pour se défaire des Parisiens, toujours troisièmes.

. Brive reste en vie

Bon dernier depuis février, Brive n'est pas encore rélégué en Pro D2. A deux journées de la fin, le CAB peut encore rêver d'un incroyable exploit après son sursaut d'orgueil devant Montpellier (27-26).

Les Coujous, pourtant réduits à quatorze après le carton rouge d'Axel Muller (22e), sont allés chercher ce succès décisif dans les arrêts de jeu avec un essai de leur troisième ligne Rodrigo Bruni alors que la sirène avait déjà retenti.

La 24e journée du Top 14 se termine dimanche avec un choc en haute altitude entre Toulouse et Bordeaux-Bègles.

À la une

Sélectionné pour vous