Accueil Sport

Un ancien arbitre de Ligue 1 TACLE Zlatan Ibrahimovic et le PSG: "J'ai vraiment eu l'impression qu'il parlait à un larbin" (vidéo)

Tony Chapron s'est longuement entretenu avec un quotidien français plusieurs mois après sa suspension. L'arbitre avait notamment taclé un joueur qui l'avait bousculé. Il avait aussi été pris en grippe après une altercation avec le Suédois Zlatan Ibrahimovic.

Etre arbitre n'est pas un métier facile. Tony Chapron en sait quelque chose. Le Français a été au coeur de plusieurs scandales en France, notamment pour avoir taclé volontairement un joueur qui venait de le bousculer.

Mais il avait aussi marqué les esprits pour avoir tenu tête à Zlatan Ibrahimovic lors d'un match disputé entre le PSG et Lorient en 2015. Les Parisiens s'étaient imposés 3-1 grâce à un triplé de l'attaquant suédois, qui avait donc l'intention, comme le veut la tradition, de repartir avec le ballon du match.

Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu... "Je voulais lui donner, mais il ne s'est pas présenté à moi dans les bonnes conditions", a expliqué Chapron dans un entretien accordé au journal L'Equipe. "Il m'a juste dit : 'The ball'. Il manque plein de mots, surtout qu'il parle bien anglais. J'aurais juste voulu qu'il me dise s'il vous plaît. C'est tout ce que j'attendais. J'ai vraiment eu l'impression qu'il parlait à un larbin. Il se comporte comme ça avec tout le monde. C'est devenu une affaire d’État parce qu'Ibrahimovic est suffisamment malin pour jouer avec les médias, les caméras", a expliqué l'arbitre français.


"Une affaire d'Etat"


Une fois l'altercation sur le terrain terminée, les choses se sont poursuivies dans le vestiaire. Là-aussi, Chapron a tenu tête au grand joueur suédois. ""Je voulais lui amener le ballon dans son vestiaire en lui expliquant mon point de vue. Mais je n'ai pas pu, il n'y a qu'un club au monde où l'on ne peut pas entrer dans le vestiaire, c'est Paris", a-t-il expliqué. "J'ai fait une centaine de matchs internationaux, je suis entré dans tous les vestiaires. Là, on m'a dit : 'Vous attendez là'. Je n'allais pas attendre comme un crétin avec le ballon devant toutes les caméras. Je suis donc retourné dans mon vestiaire".

C'est finalement le directeur sportif de l'époque, Olivier Létang, qui était venu récupérer le ballon. Une scène surréaliste, qui démontre la toute-puissance parisienne, selon Tony Chapron. "Il me semble assez problématique que le directeur sportif s'abaisse à ramener un ballon à un joueur star. Elle est où la hiérarchie dans le club ? Qui dirige ? Les joueurs. En même temps, ils peuvent partir en vacances au Portugal comme Neymar alors que leurs coéquipiers jouent le week-end. C'est tout à fait normal..." a déclaré l'ancien arbitre.

Zlatan Ibrahimovic est aujourd'hui aux Etats-Unis, où il porte le maillot du Los Angeles Galaxy. Tony Chapron, lui, n'est plus actif dans le monde du football. 

À la une

Sélectionné pour vous