Accueil Actu Belgique Faits divers

Jeune fille coincée entre les portes d'un bus et trainée sur plusieurs kilomètres: De Lijn prend des mesures

De Lijn a décidé de prendre des mesures après l'incident survenu le 5 décembre dernier, au cours duquel une jeune fille de 16 ans a été bloquée entre les portes d'un bus scolaire De Lijn pendant plusieurs kilomètres, annonce la société flamande de transports publics lundi.

Souvenez-vous de cette histoire qui a fait beaucoup parler en Flandre. C'était en décembre dernier. L'incident s'est déroulé sur la ligne 503, en Brabant flamand. Alors que la victime tentait de monter dans le véhicule, les portes du bus se sont refermées, emprisonnant l'une de ses jambes tandis qu'elle se trouvait encore à l'extérieur.

Le bus a ensuite redémarré. Comme la porte bloquant sa jambe s'était mal refermée, l'adolescente a réussi à s'agripper au côté intérieur de la porte. Le bus a ensuite roulé sur environ quatre kilomètres jusqu'à ce qu'il s'arrête. La jeune fille présentait quelques contusions.

Des tests ont été menés après l'incident. Ceux-ci ont démontré que la sécurité fonctionne bien tout le temps, sauf lorsque les portes sont "fermées de force". Un tel système permet la fermeture des portes même lorsque des voyageurs se trouvent devant les capteurs optiques, par exemple lorsque le bus est déjà bien rempli.

"De Lijn est désormais en contact avec le fabricant pour faire ajuster le logiciel afin que la protection des voyageurs soit assurée même en cas de fermeture forcée des portes", indique la société de transports publics dans un communiqué. "En attendant les modifications, les mesures nécessaires ont déjà été prises pour que les conducteurs en charge des services scolaires concernés (...) puissent uniquement fermer automatiquement les portes, avec la sécurité habituelle donc."

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Rien ne vaut la surveillance humaine ! Si tous les gadgets prévus pour équiper nos véhicules sont aussi peu fiables, cela promet pour l'avenir. Il ne faut jamais faire confiance aux machines .

    roger rabbit
     Répondre