Accueil Actu Monde International

Des mérous géants font la joie des plongeurs en Floride, mais restent menacés

Le mérou goliath, gigantesque poisson pouvant peser jusqu'à 360 kg, fait la joie des plongeurs en Floride, mais les scientifiques alertent sur une population en déclin ces dernières années, les autorités ayant de plus réautorisé sa pêche récemment.

"Il n'est possible nulle part ailleurs d'avoir une expérience (de plongée) avec un poisson si gros, et si près", a déclaré à l'AFP le Dr. James Locascio, du Mote Marine Laboratory.

Lors d'une sortie en mer au large de Boynton Beach en Floride début septembre, des plongeurs sont ébahis face à ces géants, qui peuvent mesurer jusqu'à 2,4 mètres de long.

Avec ses coins de bouche tirés vers le bas, l'animal, qui peut vivre plus de 30 ans, semble renfrogné, mais se laisse frôler de la main.

"Nous avons été émerveillés par la quantité de mérous" dans la zone, a confié à l'AFP Ben Galemmo, un plongeur. "Mais en discutant avec les habitants, j'ai appris que leur nombre a en réalité baissé par rapport aux autres années", a-t-il avancé.

Et en effet, une étude publiée récemment alerte sur leur situation.

"L'industrie de la plongée a fait savoir qu'elle observait de moins en moins de ces poissons ces dernières années", a expliqué le Dr. James Locascio.

Des chercheurs ont donc reproduit en 2022 un recensement qui avait déjà été réalisé en 2013, sur plusieurs sites de reproduction. Ils ont observé significativement moins de mérous goliath sur cinq des six lieux étudiés.

L'espèce était proche de l'extinction dans les années 1980 à cause de la surpêche, mais a pu être sauvée grâce à des efforts de protection.

Sa pêche a été interdite pendant plus de 30 ans, mais en 2022, les autorités de Floride ont estimé que la population avait suffisamment grossi, et ont autorisé que 200 mérous goliath soient capturés et tués chaque année dans les eaux de l'Etat.

"Le mérou goliath est actuellement dans la catégorie des espèces +vulnérables+ de l'Union internationale pour la conservation de la nature", a rappelé dans un communiqué le Dr. James Locascio. "Il s'agit d'une espèce essentielle pour le maintien de l'équilibre de l'écosystème. Nous ne voulons pas que sa population décline."

Le mérou goliath évolue aussi dans les eaux du Golfe de Mexique, des Caraïbes ou encore au large des côtes du Brésil.

À la une

Sélectionné pour vous