En ce moment
 
 

Près de 800.000 familles avec enfants devront attendre le remboursement de leurs impôts

Une affaire juridique est en cours, pour laquelle le SPF Finances doit effectuer des calculs pour seize ménages afin d'éviter une discrimination fiscale, relève samedi Het Nieuwsblad.

"Il n'y a que comme cela que nous pourrons être certains que le calcul final est le plus avantageux", selon Francis Adyns, porte-parole de l'administration fiscale. "Nous préférons faire les choses correctement pour éviter des discussions par la suite."

"Quand on a des enfants à charge dans un ménage, la réduction d'impôts pour ces enfants est toujours appliquée au salaire le plus élevé. Ce n'est pas toujours intéressant et depuis cette année-ci, suite à diverses condamnations, nous devons réaliser des simulations pour chacun de ces ménages pour voir de quel côté cela sera intéressant", explique Florence Angelici, la porte-parole du SPF Finances.

Rencontrés par notre journaliste Benjamin Samy, Simon et Lauren sont les parents du petit Sacha et ils se demandent si ils ne font pas partie des  800.000 familles avec enfants qui devront attendre un peu plus longtemps le remboursement de leurs impôts. Ce qui n’est pas l’idéal pour la planification du budget.

"Cela peut poser des problèmes. Il va falloir s'organiser mais je dirais que pour certaines familles en situation de précarité, cela sera plus difficile que pour nous", confie Simon.

Le SPF Finances souligne que le délai légal du 30 juin prochain sera respecté. Les personnes isolées ou couples sans enfants ne doivent pas craindre de retard. Au contraire même: par rapport à la même période de l'année dernière, 430.000 avertissements-extraîts de rôle supplémentaires ont déjà été envoyés.

Vos commentaires