En ce moment
 

William loue son appartement sur Booking: il le retrouve complètement DÉVASTÉ après une fête d'ados (photos)

William loue son appartement sur Booking: il le retrouve complètement DÉVASTÉ après une  fête d'ados (photos)

Une fille de 16 ans a été arrêtée après avoir organisé une fête dans un appartement réservé sur Booking.com en Irlande du Nord, rapporte le journal anglais Daily Mail. Les fêtards ont causé pour 46 000 € de dommages à l’habitation de luxe. "Les fenêtres ont été brisées, les portes cassées, la cuisine et la salle de bain sont détruites", se lamente le propriétaire.

Face aux décombres, William n’en revient pas. Cet habitant de Belgrade en Irlande du Nord loue son appartement via Booking.com depuis 2 ans et jamais rien de tel n’était arrivé auparavant. Il était pourtant indiqué sur la réservation que les fêtes estudiantines sont interdites dans son appartement. Mais la jeune fille de 16 ans et ses amis n’ont pas vraiment respecté cette condition... Ils ont été plus de 40 jeunes à faire la fête dans son appartement, loué par la mère de la jeune fille, retournant les meubles et détruisant en partie l'appartement, révèle le Daily Mail. Le tabloïd anglais a diffusé les photos sur son site internet"Les fenêtres ont été brisées, les portes cassées, la cuisine et la salle de bain sont détruites", décrit le propriétaire.

Des voisins ont déclaré avoir vu certaines personnes escalader le bâtiment pour y pénétrer. Ils ont immédiatement appelé la police qui est arrivée sur les lieux environ une demi-heure plus tard. "Le bruit assourdissant a débuté peu avant 22 h, il s'en est suivi ce qui ne peut être décrit que comme une émeute d’intérieur", a témoigné Yvonne Campbell, une femme d’affaires vivant au premier étage du complexe. 

Une vidéo Snapchat publiée par la jeune fille invitait tout le monde à la rejoindre dans l’appartement loué par sa mère pour y faire la fête. Mais la vidéo a été partagée vers des personnes extérieures.


"On m’a dit que les réparations coûteraient environ 46 000 € que je dois couvrir moi-même"

William a contacté Booking.com en espérant obtenir un dédommagement. L'entreprise lui a répondu qu'aucun remboursement n'était envisageable. "On m’a dit que les réparations coûteraient environ 46 000 € que je dois couvrir moi-même, leur solution a été de supprimer les frais de commission qui s'élève à un peu plus de 10 €", soupire-t-il.

A cette facture onéreuse, est venue s'ajouter l'annulation de 42 réservations. "C'est une honte absolue. Nous étions complets à Pâques et il était navrant d’annuler les réservations de personnes qui attendaient avec impatience leurs vacances et de les rembourser intégralement. Cela représente une perte supplémentaire par rapport aux coûts de rénovation… Les entrepreneurs ont dit que l'endroit devrait être prêt à nouveau dans un mois, mais cela m'a vraiment découragé de recommencer" a déploré William.

Vos commentaires