En ce moment
 
 

Rassemblement en faveur de la régularisation des sans-papiers à l'Esplanade Saint-Léonard

 
 

(Belga) Un rassemblement pour la régularisation des sans-papiers et en soutien aux grévistes de la faim de l'Église du Béguinage, de l'ULB, et de la VUB à Bruxelles s'est tenu dimanche à Liège. Entre 14h00 et 18h00, des dizaines de personnes se sont donné rendez-vous sur l'Esplanade Saint-Léonard lors de la journée internationale des réfugiés. Un appel signé par des mandataires politiques liégeois a été rendu public dans le même temps.

"L'accord gouvernemental a choisi d'ignorer tout processus de régularisation. Les sans-papiers n'en peuvent plus. Ils sont les victimes de la politique restrictive menée par l'État belge en matière d'asile et d'immigration, depuis la dernière régularisation opérée en 2009. Ils ont été les oubliés des mesures adoptées pendant la pandémie et ont perdu leurs petits boulots. Pourtant elles et ils ont cousu des milliers de masques? Elles et ils ont acquis des formations, des qualifications qui répondent à des fonctions essentielles et/ ou à des métiers en pénurie. En danger dans leurs pays, c'est ici qu'ils ont construit leurs vies", explique France Arets du Collectif liégeois de soutien aux sans-papiers. Une situation qui a poussé une centaine de personnes à mener à Bruxelles une grève de la faim depuis presque un mois. Une marche se tenait donc dans les rues de Bruxelles dimanche et un rassemblement en soutien se tenait également à Liège. Des prestations musicales, des témoignages et interventions des associations, comme le Collectif liégeois de soutien aux sans-papiers et le Comité de soutien à la Voix des Sans-papiers de Liège, ont eu lieu durant l'après-midi avec l'objectif de sensibiliser la population sur cette question. Certains mandataires politiques de la région liégeoise ont rejoint les participants afin de mettre en avant l'appel en faveur de l'inclusion des sans-papiers signé par les élu.e.s. Un appel rédigé dans ce contexte problématique et qui demande la mise en place de critères clairs de régularisation, évalués par une Commission permanente et indépendante et qui fustige la déclaration gouvernementale de la coalition Vivaldi qui ne prévoit rien en ce qui concerne la régularisation. Des signataires issus de plusieurs partis politiques comme : Willy Demeyer, vice-président de la fédération du PS, bourgmestre de Liège ; Frédéric Daerden, président de la fédération du PS de Liège, bourgmestre en titre de Herstal ; Sophie Lecron, cheffe de groupe, conseillère communale PTB à Liège ; Antonio Gomez Garcia, conseiller communal PTB à Liège ; Véronica Cremasco, députée régionale et co-présidente d'Ecolo pour l'arrondissement ; Olivier Biérin, député régional et co-président d'Ecolo pour l'arrondissement ; Caroline Saal, conseillère communale à Liège, cheffe de groupe Ecolo ; Guy Kreetels, conseiller communal Ecolo et Vanessa Matz, députée fédérale cdH. (Belga)




 

Vos commentaires