En ce moment
 
 

Un soigneur de Pairi Daiza sérieusement blessé par un panda géant

 
 

Ce samedi en début d'après-midi, un soigneur de Pairi Daiza a été blessé par le panda géant Tian Bao, dans le bâtiment qui lui est réservé. C’est la première fois qu’un accident de ce type survient dans le parc zoologique situé dans la province de Hainaut, à Brugelette.

"Pour une raison que les enquêtes devront rapidement déterminer, un soigneur présent depuis de longues années à Pairi Daiza s’est retrouvé en contact direct avec le panda géant Tian Bao (4 ans) dans le corridor réservé à l’accès des seuls soigneurs. Le Panda a alors sérieusement blessé son soigneur, notamment au niveau d’une jambe et d’un bras", nous indique la porte-parole  de Pairi Daiza Claire Gilissen.

"Une intervention rapide de travailleurs présents près du territoire du Panda a permis d’éloigner l’animal sans le blesser et d’apporter les premiers soins au soigneur. Notre collègue a ensuite été pris en charge par les services ambulanciers appelés au Parc et emmené dans un hôpital proche du Jardin. Sous réserves d’examens complémentaires, son pronostic vital n’est pas engagé.

Les pandas géants sont des animaux solitaires ne tolérant pas d’intrusion dans leur territoire

Les circonstances exactes de cet accident de travail doivent encore être précisées. Les plus stricts protocoles de sécurité appliqués à Pairi Daiza interdisent en effet tout contact direct entre humains et pandas géants quand ces derniers atteignent l’âge de deux ans ou 70 kilos .

"Les pandas géants sont en effet avant tout des ursidés, des animaux solitaires ne tolérant pas d’intrusion dans leur territoire. Le soigneur, présent auprès des Pandas géants depuis plusieurs années, connaissait ces procédures de sécurité. L’Inspection du Travail a été prévenue dans les minutes qui ont suivi l’accident", ajoute Claire Gilissen.

C’est la première fois, dans l’histoire de Pairi Daiza, qu’un accident de ce type survient. Une cellule de soutien psychologique sera très rapidement mise en place pour les collègues du soigneur.




 

Vos commentaires