En ce moment
 

La surveillance des casernes militaires belges confiée à... Securitas: "Ce n'est plus pour nos soldats"

La surveillance des casernes militaires belges confiée à... Securitas:

C'est déjà le cas à Herverlee, et dans les années à venir, d'autres casernes feront de même. L'entretien des lieux et la cuisine pourraient également être externalisés.

C'est un peu le monde à l'envers: afin de libérer 32 militaires pour d'autres tâches plus importantes, Steven Vandeput, ministre fédéral de la Défense, a décidé de confier la surveillance du quartier militaire d'Heverlee à des agents de sécurité privés.

Cette externalisation représente, contrairement à ce qu'on pourrait croire, une économie de 23%...

Confier la sécurité d'une caserne à des privés, c'est une première en Belgique. Securitas est en charge, tant au niveau humain que technologique, de la surveillance et du contrôle d'accès à cette caserne. 

"Ce n'est plus pour nos soldats"

"Un tâche aussi simple que le gardiennage des quartiers, je pense que ce n'est plus pour nos soldats. C'est comme si le groupe Diane (ancien nom des unités spéciales de la police, NDLR) allait régler le trafic devant les écoles", a déclaré Bruno Van Loo, colonel officier d'Etat Major.

"On ne veut pas être des militaires", a expliqué Bart Adam, le directeur financier de Securitas, dans le RTL info 13h. "Ils ont des compétences spécifiques que nous n'avons pas. On se focalise sur la sécurité privée".

Dans les années à venir, d'autres casernes feront de même. L'entretien des lieux et la cuisine pourraient également être externalisés.

Vos commentaires